Ambiance : Festif

Entrées : 6 à 25$

Plats : 26 à 80$

_

Le Barroco est un restaurant des plus festifs, qui présente un fragment de cuisine méditerranéenne amarré dans un des plus vieux bâtiments de Montréal, dans l’une des plus anciennes rues de Montréal.

Le Barroco est le projet de Jérémie Falissard, Louis Koorevaar, Roberto Porres et Antonio Gonzalez. Ils se sont donné comme mission de faire accoster une parcelle de cuisine française, italienne et espagnole à Montréal. D’ailleurs, il n’est pas rare de croiser les propriétaires lors d’une visite; Jérémie y est chef exécutif, Louis partage son expertise en cocktails pour créer la carte des cocktails et Roberto prête à son restaurant son expertise de sommelier. Et que désiraient donc transmettre les quatre propriétaires de par leur cuisine méditerranéenne? « On souhaitait offrir un confort raffiné : un style de repas de grand-mère chaleureux. »

L’endroit ne manque certainement pas de convivialité. Ouvert en octobre 2008, vous trouverez au restaurant Barroco dans l’un des plus vieux bâtiments de la ville de Montréal, sur l’une de ses plus vieilles rues. Pierres et bois, poutres, fioritures et moulures d’or; l’établissement a su conserver le naturel de son ancienneté, transmettant par le fait même l’intimité que recherchaient tant les propriétaires dans l’atmosphère de leur restaurant. Même le nom se prête à l’ancienneté du décor, Barroco désignant la période baroque ayant suivi la renaissance de l’Europe. C’est surtout la période espagnole qui vient influencer le restaurant, encore une fois accentué par le nom même. L’espace y est chargé, mais de manière bien pensée et tout à fait accueillante et rustique. Le traditionnel saura vous y plaire. Dans cet espace chaleureux, vous trouverez 40 places assises, dont 7 au bar.

En cuisine, en plus de Jérémie, se trouve le chef de cuisine Amédée Bécherraz. Le duo offre à l’établissement son menu signature. On retrouve quatre catégories, dont les entrées. Barroco vous offre ici ses entrées, ses viandes et ses poissons ainsi que ses Pasta. En entrée, huîtres, assiettes de fromages de Noyan et assiettes de charcuterie artisanale, tartares, mousse de foie gras, carpaccio et autres vous attende, offrant une gourmande sélection préparant parfaitement à la suite des choses. En viande, un magret de canard, une ballotine de poulet de Cornouailles et une basse côte de bœuf vous sont proposés. N’oublions surtout pas les côtes de bœuf, dont Barroco détient une belle sélection de bœuf Angus — attention, il s’agit ici d’arrivage limité. On mange alors pour entre 24 et 39 $, les côtes de bœuf montant elles entre 65 et 110 $. En poisson, une morue de l’Islande à prix de 27 $ et une délicieuse paella à 41 $ ou 75 $ pour 2. Enfin, Barroco prépare aussi sa tagliatelle Vesuvio dans les Pasta, à prix de 22 $. En vins, on trouve une belle carte; plusieurs options en blancs, bulles et rouges. Et on ne peut venir ici sans apprécier le service de Simone et Antoinette, deux joyeux lurons de festivités constantes.

« J’adore l’âme de ce resto; son ensemble. En une visite, on s’imprègne du charme de l’endroit comme de son charisme et de sa chaleur. » Le Barroco est établissement clef pour une belle soirée arrosée où l’on mage bien. Le charme du personnel est aussi un grand plus — pas étonnant que l’endroit est tant de fidèles clients.

© Photos Barroco

 


Restaurant Barroco Vieux-Montréal Restaurant Barroco Vieux-Montréal Restaurant Barroco Vieux-Montréal Restaurant Barroco Vieux-Montréal Restaurant Barroco Vieux-Montréal
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: