Ambiance : Animée

Entrées : 4-12$

Plats : 13-35$
Desserts : 8$
Vins : 48$+

_

Le restaurant Cadet a ouvert ses portes en mai 2015. « Il s’appelle Cadet parce que c’est le plus jeune, c’est comme notre deuxième enfant. » Petit frère tant attendu du restaurant incontournable le Bouillon Bilk, Cadet répond à toutes nos attentes et elles étaient nombreuses.

Dans un ancien surplus de l’armée, le restaurant compte plus de 90 places, mais se fait très discret ; vous devez chercher un peu pour le trouver, ce dernier est à un coin de rue exactement du Bouillon Bilk.

Tout comme chez son grand frère, le décor du restaurant Cadet est très épuré. Il est conçu par l’architecte Gilles Maillé de chez Yelle Maillé — qui avait d’ailleurs aidé à l’agrandissement du Bouillon Bilk. L’esthétique du restaurant est assez similaire et reste élégante. On y trouve des tons neutres, des matériaux riches. Tout semble simple, mais les détails de chaque objet démontrent le souci du raffiné. Le restaurant offre un grand bar — avec une vingtaine de places — des chaises confortables et possède de splendides luminaires.

L’atmosphère du restaurant Cadet est plus festive qu’au Bouillon Bilk. La musique un peu forte et les bouteilles de vin affichées au bar invitent à prendre un verre. « Même avec l’agrandissement du Bouillon Bilk, les gestes spontanés devenaient impossibles ; les jeudis, vendredis et samedis, on devait refuser des clients. On savait qu’il y avait un certain besoin. Maintenant, les clients vont pouvoir essayer les deux et venir pour différentes raisons, » nous dit la copropriétaire Mélanie Blanchette.

En cuisine, on retrouve Antonio Ferreira, dont on a pu apprécier le travail au Bouillon Bilk pendant des années. Au menu du restaurant Cadet, qui change régulièrement, on trouve des plats à partager, des petits délices. Pas si petits que ça d’ailleurs. Un léger appétit pourrait se contenter d’un des plats les plus costauds. Il est recommandé d’en prendre trois ou quatre pour deux personnes, selon votre appétit. Le menu est décliné en quatre sections : légumes, poissons, viandes et desserts. La carte est succincte, mais mieux vaut commencer petit et ajuster en fonction de sa faim. En légumes, on trouve des champignons fumés, une focaccia maison et fromage frais, un brocoli avec fromage bleu et autres petites assiettes aussi disponibles. Côté poissons et fruits de mer, on trouve des pétoncles, huîtres, un tartare de cadeau, de la morue, du crabe, des palourdes au curry (notre coup de cœur) et du saumon saisi. Pour les viandes, vous trouverez des assiettes d’ailes de poulet, bœuf mariné, chorizo, Tartare de bœuf, terrine de cerf, foie de volaille, tortillas, basse côte de bœuf et dumpling.
Tout ce qui a été dégusté au restaurant Cadet s’est avéré délectable et d’une délicatesse que l’on connaissait déjà bien au Bouillon Bilk.

Au  dessert, c’est la chef pâtissière du Bouillon Bilk, Mélodie Perez Mousseau qui vous propose quelques options gourmandes : ouppet, tartelette rhubarbe, banana split, fraises au poivre et gâteau au chocolat.

La carte des vins a été montée par la sommelière Helena Sokoloff et est composée majoritairement d’importations privées. L’endroit n’est pas un bar à vins. mais propose des produits très intéressants qui accompagnent à la perfection les propositions du menu. C’est un restaurant qui vous offre de très bonnes bouteilles — qui tournent entre une quarantaine et une centaine de dollars.  La carte des cocktails a été préparée par Félix Roy ; une carte courte, où l’on trouve principalement des classiques bien faits et quelques bières.

En salle, c’est Laura Bernard qui mène le bal du service. Le Cadet vous offre un service intelligent et efficace. Mélanie Blanchette s’assurera que tout se passe bien. Elle est également heureuse de pouvoir faire confiance à des gens aussi talentueux. « Ce qui est le plus le fun, c’est de pouvoir prendre les gens du Bouillon Bilk et grandir avec eux, les amener dans un autre projet, voir à quel point l’équipe est assez solide. Ça, ça vient vraiment me chercher ! »

Situé au 1431, boulevard Saint-Laurent, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard de Maisonneuve, Cadet est ouvert de 11 h 30 à 14 h 30 du lundi au vendredi et de 16 h 30 à 1 h du matin du lundi au dimanche. Une superbe et délicieuse adresse dont on ne se lasse jamais !

© Photos Alison Slattery — Instagram


cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent cadet restaurant montreal place des arts boulevard Saint Laurent
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: