• 1 j’aime

Poincaré: magnifique terrasse cachée du quartier chinois

Poincaré Poincaré Poincaré Poincaré Poincaré Poincaré Poincaré
  • Poincaré

  • 1071 Boulevard Saint-Laurent Montréal H2Z 1J6
  • Lundi: 4:00 PM – 1:00 AM
    Mardi: 4:00 PM – 1:00 AM
    Mercredi: 4:00 PM – 1:00 AM
    Jeudi: 4:00 PM – 2:00 AM
    Vendredi: 4:00 PM – 2:00 AM
    Samedi: 4:00 PM – 2:00 AM
    Dimanche: 4:00 PM – 1:00 AM
    • Propriétaire(s) Hugo Jacques, Jeremiah Bullied, Francis B. Melançon
    • Chef(s) Jeremiah Bullied
    • Date d’ouverture 2019
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 90 Places assises
  • Restaurant Bar

Le Poincaré vaut le détour pour une expérience unique dans Chinatown. Ce restaurant nous charme par son immense terrasse et son service convivial et chaleureux. 

Derrière ce projet se cachent trois propriétaires dynamiques et passionnés: Hugo Jacques, Jeremiah Bullied et Francis B. Melançon. En ouvrant les portes du Poincaré en juillet 2019, le trio désirait mettre de l’avant l’atmosphère accueillante et amicale qui les représente. Le restaurant, dont le nom est inspiré du mathématicien Henri Poincaré, pose sur un même pied d’égalité les bières de microbrasseries, les cocktails et les vins natures. Il y a de quoi satisfaire tout le monde,car les produits offerts sont bons  et accessibles. Viennent compléter le tout: des petits plats travaillés en lacto-fermentation. Les frites lactofermentées sont d’ailleurs un grand incontournable de la maison. La carte est très évolutive et, selon les inspirations du moment, s’ajoutent à l’ardoise des créations dictées par les influences saisonnières. 

Bien que le Poincaré ne soit pas un restaurant asiatique, les propriétaires tentent de travailler fréquemment avec des produits provenant du quartier et ces saveurs animent énormément la carte. «C’était un rêve pour nous d’ouvrir une adresse dans Chinatown, c’est un quartier qu’on a toujours trouvé très attrayant», nous explique Hugo. Le Baijiu Caîpirinha dans Chinatown, un cocktail à base d’alcool chinois appelé le baijiu, est un délicieux exemple de cette osmose.

Le principal atout de l’établissement, c’est sa terrasse sur le toit qui est à couper le souffle. Le toit est meublé de longues tables en bois où il fait bon s’installer et trinquer entre amis, entourés de verdure (les propriétaires y cultivent aussi un petit potager!). Elle est simple, sans prétention, mais est un fabuleux vecteur de bons moments d’été. 

Bonne découverte!


Photographié par Scott Usheroff





Du magazine

Le Petit Tastet: Guide gourmand de Charlevoix

Toujours désireux de partager nos découvertes avec vous, nous sommes allés explorer les différents secteurs de Charlevoix et en avons rapporté de quoi remplir amplement les pages de ce guide.

Présenté par