• 6 j’aime

Miette : boulangerie exceptionnelle dans la Petite-Bourgogne

Ouverte officiellement fin 2021, Miette est une superbe boulangerie de la Petite-Bourgogne qui s’est classée très rapidement en tête du palmarès des meilleures boulangeries en ville.

On trouve derrière ce superbe projet, Thea Bryson, autodidacte qui a tout simplement imaginé ce concept par amour du pain.

Si la boulangerie a ouvert ses portes à la fin de l’année 2021, le projet en tant que tel a commencé il y a deux ans de cela à l’aube de la pandémie alors que Thea revenait de Los Angeles. Miette a ainsi d’abord existé sous la forme de livraisons et de produits à emporter au Léché Desserts avant de pouvoir trouver son propre local et a rapidement conquis le cœur du Tout-Montréal.

L’ensemble du concept de la boulangerie est signé Bryson puisque le décor est l’œuvre de la sœur de Thea, Celia (Celia Bryson Design). Le très bel espace abrite un grand bar où il sera possible de s’installer dans le futur pour déguster le bon pain de Miette et autres petits délices. Le décor lumineux et très aéré permet également d’apercevoir la belle équipe s’affairer dans l’arrière-boutique, en suivant l’activité très intense qui y règne.

Vous l’aurez deviné, le nom « Miette » fait référence au produit phare de l’endroit où l’on ne trouve que du pain ou presque… En effet, les plus chanceux ont pu goûter aux délicieuses focaccias « saisonnières » servies exclusivement les week-ends en quantités limitées.

Ici, le pain au levain est à l’honneur ; la parfaite rencontre entre une croûte particulièrement croustillante et une mie moelleuse grâce à une très longue fermentation et une farine d’exception. Qu’il soit destiné à vos tartines du matin, vos toasts bien garnis, votre apéro accompagné de fromage ou tout simplement en tranche nature, le pain est toujours absolument délicieux. La maison propose plusieurs variantes de pain au levain : nature, raisin à la cannelle, olive et noix de grenoble, grains de khorasan, sésame et blé entier, seigle marbré et sarrasin germé.

« Maintenant que j’ai la boutique, ce que je préfère, c’est voir les clients venir pour la première fois et voir leur expression en découvrant le pain, en le tenant et en le sentant. J’aime vraiment ce contact avec les clients », conclut la propriétaire.


Photographié par Alison Slattery



On en parle dans

Du magazine