Chargement

Au-delà des médailles d’or : cinq questions à Marie-Philip Poulin

Publié le 11 mars 2021
Marie-Philip Poulin questions

Cinq questions posées à Marie-Philip Poulin

Le 8 mars marque la Journée internationale des droits des femmes. Tastet tient à souligner l’apport inestimable des femmes à la société québécoise, tant dans l’industrie de la restauration que dans d’autres secteurs d’activité. Cette semaine, dans le cadre de notre série d’articles « 5 questions à… », on va à la rencontre de femmes qui nous inspirent. Qu’il s’agisse de restauratrices, de cheffes, de personnalités du milieu artistique ou d’athlètes professionnelles, on est toujours ravis d’en apprendre davantage sur ces femmes qui illuminent notre quotidien. Ces belles rencontres suscitent chez nous un enthousiasme que nous avons bien entendu envie de partager avec nos lectrices et lecteurs. On vous invite donc à découvrir des femmes coups de cœur de Tastet avec quelques questions-réponses ludiques tout au long de la semaine.

Cette semaine, Tastet pose quelques questions à la joueuse de hockey professionnelle Marie-Philip Poulin. Marie-Philip fait rayonner le Québec à l’échelle internationale en tant qu’athlète de premier plan. Son nom marquera à jamais l’histoire sportive du Canada grâce à plusieurs exploits dont vous vous souvenez certainement. Aux jeux olympiques de Sotchi, en 2014, alors que le Canada tirait de l’arrière par un but face aux États-Unis dans le match pour la médaille d’or, Marie-Philip a égalisé la marque avec moins d’une minute à jouer à la troisième période… avant de marquer le but gagnant en prolongation. La personne qui écrit ces lignes vous mentirait si elle niait avoir eu la larme à l’œil à ce moment-là. C’est également Marie-Philip qui avait marqué les buts du Canada dans la précédente finale olympique victorieuse à Vancouver en 2010. On a hâte que le sport reprenne, ne serait-ce que pour la revoir en action !

Voici donc les questions que nous avons posées à Marie-Philip Poulin.

Qu’est-ce que tu manges avant un match ?
Ça dépend à quel moment de la journée est le match. Si c’est plus tôt, c’est souvent un smoothie avec deux toasts au beurre de peanut. Si la game est plus tard, ça risque plus d’être du poulet avec du riz et des légumes. Rien de très spécial.

Est-ce que tu cuisines souvent, et qu’est-ce que tu aimes cuisiner ?
Pendant la COVID-19 je suis plus inspirée à cuisiner, plus qu’avant. J’ai beaucoup appris de ma mère. J’aime essayer des nouvelles choses, mais rien de trop compliqué. J’aime faire des ribs, de bonnes salades, des trucs dans ce genre-là.

Quel est ton resto préféré à Montréal ?
On est chanceux d’avoir le Damas ! Ça, c’est vraiment bon tout le temps. J’aime aussi beaucoup le Vin Papillon et le Grinder.

Quel plat te ramène en enfance ?
La sauce à spaghetti de ma mère. Que je revienne d’un camp ou d’un tournoi, c’est toujours ça qui m’attend. Il y en a toujours dans mon congélateur. Les crêpes aussi ça me ramène en enfance.

En tant qu’athlète professionnelle, est-ce que tu as une alimentation très contrôlée ?
Pour vrai j’aime ça bien manger, faire attention à ce que je mange. Donc c’est pas trop difficile à gérer, mais ça prend un équilibre. J’ai une sweet tooth, j’aime bien le sucre et surtout le sirop d’érable, mais c’est sûr que ça prend un équilibre.

Si tu ouvrais un restaurant, quel genre de resto ça serait ?
J’aime beaucoup les petits cafés, donc peut-être une place où bruncher et prendre un café. Ou une cabane à sucre ! Genre le Pied de Cochon, quelque chose d’authentique québécois. (NDLR : le sirop d’érable a été mentionné à plusieurs reprises pendant l’entrevue).

En rafale

Beurre ou margarine ? « Beurre »

Fruits ou légumes ? « Fruits »

Pain ou pâtes ? « Pain » 

Bière ou vin ? « Vin »

Poulet frit ou rôti ? « Rôti »

Viande ou poisson ? « Viande »

Merci à Marie-Philip Poulin d’avoir répondu à nos questions ! Pour en apprendre davantage sur d’autres personnalités coups de cœur de Tastet, consultez les cinq questions avec Laurent Duvernay-Tardif, Gabriella Kinté Garbeau, Paul Toussaint, Camilo Lapointe-Nascimento et Nicolas Ouellet.

© Photo Julien Grimard

J’aimerais proposer une amélioration à cet article