Kamúy : le nouveau délicieux restaurant caribéen de Paul Toussaint

Mis à jour le 19 août 2020   |   Publié le 13 août 2020   |   455 partages
kamúy

Kamúy

  • Horaire Mercredi au Dimanche : 17h à 21h
  • Type de cuisine Caraïbe
  • Menu dégustation 50$
  • Ambiance Festive
  • Gamme de prix $$
  • Modes de paiment
  • Proprétaire(s) Chef Paul Toussaint
  • Date d'ouverture 2020-08-08
  • Nombre de places assises 65
  • Service traiteur Oui
  • Accepte les groupes Oui
  • Prends les réservations Oui
  • Accessible aux personnes à mobilité réduite Oui

Après avoir annoncé son départ du restaurant Agrikol, le chef Paul Toussaint revient en force avec un projet dont il est, cette fois, chef ET propriétaire ! Installé dans l’une de ces capsules insolites de la place des Festivals où résidait auparavant la Taverne F, Kamúy se présente comme un halo gorgé de soleil qui fait rayonner la culture caribéenne à travers la ville.

Tout récemment ouverte, l’adresse vient s’intégrer au paysage montréalais avec un concept qui réchauffe les palais et les cœurs, été comme hiver. La maison trouve tout son sens avec ce nom « Kamúy » signifiant « soleil » en taïno, langue arawakienne parlée par certains des peuples indigènes des Caraïbes.

Cette fois, le chef-propriétaire ne se limite pas seulement à la cuisine haïtienne, dont il est originaire mais propose une véritable croisière en mer des Caraïbes.

Le décor est lui aussi unique ! L’espace profite d’une superbe luminosité grâce à la configuration de la capsule, faite de grandes baies vitrées. La belle vitrine sur la Place des Festivals offre également un intérieur coloré où sont exposées les œuvres d’artistes de la communauté noire tels que Eddy Rémy ou Darwin Doleyres.

Au menu, on goûte donc à une très bonne cuisine fusion où toutes les saveurs de l’espace caraïbe sont mises à l’honneur pour offrir à votre palais de belles découvertes gastronomiques. Le chef Paul Toussaint et ses deux sous-chefs Vincent Bolet et Ana Castillo ont élaboré un concept de tapas avec entre autres de succulents assortiments d’accras, des crevettes jerk, un carpaccio de jicama et divers petits délices à partager. Les plus gros appétits peuvent se régaler de plats de résistance tels que le lomo al trapo (filet de bœuf grillé), le poulet jerk, plat signature de Paul, ou encore un Dombrey (dumpling de patate douce caribéenne, fruits de mer, bisque à la noix de coco).

En matière de rafraîchissement, la maison a de quoi désaltérer les plus assoiffés. Vin, bière, cocktails, mocktails, il n’y a qu’à demander ! C’est la mixologue Valérie Chagnon qui s’est occupée de monter une carte des cocktails qui vient en écho parfait à la gastronomie caribéenne. On sirote donc de très bons mélanges signature, principalement à base de rhum, tequila et mezcal.

Paul Toussaint est heureux de pouvoir faire découvrir la culture et l’histoire caribéenne à travers sa cuisine, reflet d’une riche gastronomie !

J’aimerais proposer une amélioration à cet article