• 6 j’aime

Daou de la rue Faillon : une institution libanaise dans Villeray

Daou
  • Daou

  • $$
  • 519 Rue Faillon Est Montréal H2R 1L6
    (514) 276-8310
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Mercredi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Jeudi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Vendredi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Samedi: 11:30 AM – 10:00 PM
    Dimanche: 11:30 AM – 9:00 PM
    • Propriétaire(s) Shadia Daou, Gladys Daou, Saod Daou
    • Date d’ouverture 1975-4-13
    • 130 Places assises

Les amateurs de cuisine traditionnelle libanaise ont sans aucun doute déjà mis les pieds au restaurant Daou du Boulevard Marcel-Laurin. L’institution montréalaise, qui s’est d’abord installée sur la rue Faillon Est en 1975, a connu son lot de clients célèbres dont Céline Dion et René Angélil – des fidèles du restaurant Daou de la rue Faillon. Le restaurant, qui offre aussi un service de traiteur, a d’ailleurs été embauché pour servir le repas lors du mariage des deux stars.

C’est donc depuis près de 50 ans que les membres de la communauté libanaise et Montréalais de toute provenance se rassemblent au restaurant Daou de la rue Faillon pour savourer une bonne bouffe authentique libanaise. Tous les classiques figurent au menu : salade fattouche, keftas, mezzes chauds ou froids, grillades, poissons et de fruits de mer. Pour en profiter pleinement, on partage les généreuses assiettes ou on s’en remet au chef ! Les plats se partagent effectivement très bien pour vous permettre de goûter à tout. Les recettes familiales sont transmises de génération en génération et tout est fait à la main. Alice Daou, aujourd’hui décédée, a fondé le restaurant à son arrivée au Québec avec son conjoint Nahmed. Aujourd’hui, ce sont les filles du couple qui ont repris l’entreprise. C’est véritablement une cuisine qui rappelle aux Libanais immigrés à Montréal les plats préparés par leur mère et grand-mère.

Bien que les assiettes soient généreuses, il faut impérativement vous garder de la place pour le dessert ! On déguste chez Daou d’excellents baklavas (gâteau de pâtes feuilletées farcies avec pistaches et noix), bouzas (crème glacée arabe à base de mastic), fawakehs (fruits frais saisonniers), kayatefs (crêpe au fromage et sirop sucré) ou bien des mouhalabiyas (pouding de riz oriental). La carte des vins est composée d’une intéressante sélection de vins libanais. Les plus téméraires optent pour l’arak, une eau-de-vie consommée au Liban.

À l’origine tout petit, le restaurant, qui ne comptant qu’une dizaine de tables, a connu d’importants travaux d’agrandissement. L’adresse de la rue Faillon possède aujourd’hui une immense salle à manger pouvant accueillir jusqu’à 130 personnes.

Tout ici est authentique et sans prétention, du menu à l’ambiance. L’adresse adorée fait d’ailleurs partie de notre liste des meilleurs restaurants du Moyen-Orient à Montréal. À essayer absolument pour un voyage gustatif à petit prix !


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par