Lunchs Ouverts le lundi Souper Abordable Resto C'est ouvert ! Kids friendly Nouveaux Végé-friendly

Nakamichi : festifs et chaleureux ramens dans le Mile End

Mis à jour le 19 août 2020   |   Publié le 12 août 2020   |   125 partages

Après avoir installé leur Schlouppe Bistrot Nakamichi rue Mackay en 2015, Jumpeï Iwakiri et Yuri Ishikawa déménagent cette année dans le Mile End et y ouvrent le Nakamichi, une version rehaussée du délicieux Schlouppe.

L’annonce a été faite il y a plusieurs mois. Jumpeï et Yuri ont tranquillement fermé Schlouppe Bistrot Nakamichi pour laisser place en décembre dernier à l’apaisant Café Nakamichi. Le couple se dirige en direction du Mile End et reprend le local laissé vider suite à la fermeture du Thazard.

Dans le Mile End, Jumpeï adopte une approche plus classique et conviviale. Dans ce nouveau Nakamichi, le chef continue à adapter ses inspirations tokyoïtes aux palais des Montréalais. Il propose un bouillon à base d’os de porc, dit tonkotsu, bouilli jusqu’à émulsion. C’est ce méticuleux processus qui explique l’apparence trouble des ramens tonkotsu.

Un peu sa signature, les ramens de Jumpeï  — parmi les meilleurs en ville — cachent toujours un sympathique naruto (décoration à base de pâte de poisson) qui apporte une agréable touche de couleur au mélange. Outre les excellents ramens, la maison propose aussi une formule oden, un délicieux pot-au-feu japonais. Le reste de la carte laisse place à plusieurs onigiri (boulettes de riz enveloppées d’algue nori), un excellent poulet Karaage et diverses autres tapas nipponnes.

Principale nouveauté, le Nakamichi propose maintenant une belle carte d’alcools pour étancher la soif des enthousiastes consommateurs du Mile End. En effet, les clients sont accueillis par un bar qui n’a de la place que pour de belles bouteilles. Sur la carte des cocktails, les sakés et whiskys nippons cohabitent joliment avec les alcools québécois. Une belle addition qui permet de profiter du Nakamichi jusqu’à tard !

En reprenant le local boulevard Saint-Laurent, Jumpeï et Yuri s’offrent un bel espace construit tout en longueur. En collaboration avec le designer et ami Hugues Coupal, ils se sont en effet réapproprié l’endroit en créant un décor où modernité et convivialité se mêlent agréablement. On a le choix de prendre place soit au bar, qui permet d’être près de l’action de la cuisine, ou en salle, particulièrement confortable pour les petits groupes.

Réconfortant et festif, le Nakamichi offre au Mile End une adresse nippone où se rendre le midi pour un lunch convivial et où revenir en soirée pour décompresser entre amis.

J’aimerais proposer une amélioration à cet article