Ambiance : Animé

Plats : 11-30$

_

On adore le restaurant Kazu. On vous en a parlé dans notre liste populaire des restaurants beaux, bons et pas chers de Montréal, mais le restaurant Kazu, c’est bien plus qu’un simple petit restaurant où l’on mange très bien pour son argent; c’est aussi un des meilleurs restaurants japonais de Montréal et on vous en reparle plus en détail aujourd’hui.

Le restaurant Kazu voit le jour en mars 2010, en plein cœur du Centre-Ville, sur la rue Sainte-Catherine au coin de Saint-Marc. C’est le couple Kazuo et Yuko Akutsu qui s’occupe de l’établissement. « Le concept du restaurant était de recréer notre maison et recevoir les gens comme chez nous. »

Le Kazu c’est un petit bistro sans prétention qui vous nourrit très bien, et ce pour très peu cher; c’est définitivement une de nos adresses préférées en ville. Le restaurant Kazu se fait pourtant bien discret sur ce coin de rue si éclectique de Montréal. Une simple enseigne jaune avec le nom du restaurant et un drapeau du Japon flottant au vent, on ne pourrait se douter de ce qui nous attend. En entrant, ne soyez pas trop surpris par le décor défraîchi du local : il est usé par l’achalandage massif de gourmands qui y passent. Vous trouverez des murs peints, beaucoup de bois, et toutes les spécialités affichées sur des bouts de papier littéralement collés aux murs; on ne vient pas au Kazu pour admirer le décor. Avec une cuisine qui prend un tiers du restaurant d’une trentaine de places, c’est définitivement pour la ce qu’on trouve dans l’assiette que l’on prend place dans la salle bondée de manière journalière.

Leur slogan « Toujours sensationnel. Toujours délicieux. Toujours japonais. » représente bien leur menu. Le chef Kazuo Akutsu prépare un menu délicat, très bien fait et abordable. Les spécialités sont ici les fruits de mer et viandes grillées. Nos coups de cœur vont définitivement au burger aux crevettes fait maison, le Chirashi-zushi — Sashimi de thon cru et saumon frais sur lit de riz avec légumes marinés, Bol de thon et Tartare de saumon avec légumes marinés sur lit de riz et le Bœuf Galubi — côtes de bœuf au barbecue avec sauce spéciale Kazu, salade et riz. S’il vous reste de la place, prenez la crème glacée maison, c’est une spécialité de la maison — option de thé vert, café, saké, kahlúa, wasabi, caramel, prune, rhum raisin ou thé Earl Gray. En plus du menu régulier, il y a des plats du jour tous les jours, ce sont les papiers jaunes sur le mur — prenez le « salon belly » et « lamb belly » s’ils sont disponibles. Au Kazu, on dîne pour 15 à 20 $ et on soupe pour 20 à 50 $. Voir le menu en ligne.

Quelques options de cocktails sont disponibles, quelques jus frais, quelques bières et quelques sakés. Le cocktail préféré des propriétaires est le YUZU, un cocktail de saké typique de la maison.

Notez que l’on ne vient pas au Kazu pour un long souper tranquille : on attend parfois 30 minutes pour manger en 20 minutes, mais ça vaut toujours le coup. Notez également que les heures de fermeture pendant la journée sont à titre indicatif, si vous passez à 15 h, il sera indiqué fermé, mais vous pouvez entrer et commander pour manger plus tranquillement; le personnel prend son lunch en discutant japonais, ça fait partie du charme.


Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais Kazu centre-ville downtown Japanese restaurant japonais
Partagez

Article suivant

Et aussi …