• 2 j’aime

Montreal Pool Room : institution du hot-dog vapeur sur la Main

Montreal Pool Room

Ouvert il y a plus d’un siècle, le Montreal Pool Room respire la nostalgie autant que l’huile à friture. Un iconique greasy spoon comme on les aime, mais surtout comme nos parents les aimaient.

Filipoff Dakov, un immigrant bulgare, a ouvert le Montreal Pool Room en 1912. Les archives de la ville, de leurs côtés, font mention pour la première fois d’une licence au nom du restaurant en 1921. Installée dans le Red Light montréalais, cet ancien quartier chaud aujourd’hui assagi, l’institution captive par son histoire. Le Montreal Pool Room, qui a rangé ses tables de billard il y a plus de 30 ans, était en effet fréquenté par de nombreux personnages connus, de Leonard Cohen jusqu’à Al Capone.

En 2010, le Montréal Pool Room a déménagé pour laisser place à un complexe commercial. À la grande joie des réguliers, le restaurant n’a fait que traverser la rue et fait aujourd’hui face au cabaret Café Cléopâtre, qu’il voisinait autrefois.

Avec le déménagement, les propriétaires, qui pris soin de conserver le décor original de l’endroit, ont néanmoins décidé d’enrichir le menu. Depuis 1912, le restaurant ne vendait qu’une chose : des “steamés”(hot-dog vapeur). Aujourd’hui, on peut y commander frites et poutines, hamburgers, rondelles d’oignon et pogos. Bien évidemment, le réputé “steamé” un des meilleurs en ville – garni généreusement de chou a toujours la côte. Un menu idéal pour les oiseaux de nuit ou les fringales à toute heure. (Voir notre liste sur les late-night ou celle sur les munchies.)

Pour déguster le tout, on prend place à une des quelques tables ou au long comptoir qui fait presque toute la longueur du restaurant. Lors du déménagement, l’enseigne originale a aussi traversé la Main et la devanture a été repeinte de la même manière : « Depuis 1912, le fameux Montreal Pool Room ». Un néon remerciant les clients pour leur fidélité depuis un siècle est aussi présent.

À noter que la maison n’accepte que l’argent comptant. Lors de notre passage, un client visiblement fâché a exprimé son mécontentement aux cuisiniers : « On est en 2020 quand même ». Mais c’est justement là que réside le charme du Montreal Pool Room qui vous invite à l’aide de ses “steamés” et de ses poutines à un voyage dans le temps.


Photographié par Alison Slattery



On en parle dans

Du magazine