• 10 j’aime

Monopole : café indépendant et petite buvette du Vieux-Montréal

Monopole est un petit établissement qui offre un café et une buvette aux gens du Vieux-Montréal tout près de Griffintown!

Monopole a ouvert ses portes au courant du mois de mai 2017 et les propriétaires sont jeunes, professionnels et passionnés : Gabriel Gallant (ex : Kitchen Galery, Accords, Toqué!), Ngoc-An Trinh (ex : Toqué!) et Vincent Benoit-Bonin qui s’est ajouté, d’abord en tant qu’employé avant de devenir partenaire dans l’entreprise.

Monopole est un endroit tranquille, relax, sympathique dans un quartier qui demandait ça. « La clientèle des alentours travaille beaucoup et il y a un grand nombre de chaînes de restauration autour, mais pas de café indépendant ni d’endroit pour prendre un verre. On voulait amener une petite buvette au quartier. »

« Le nom Monopole vient de notre petit côté geek, dans un de nos livres fétiches, le bar à vins où les personnages se retrouvent tout le temps s’appelle Monopole. Et après ça faisait du sens avec le vin pour la SAQ, les différentes régions de vins, etc. ».

Le joli espace d’un peu plus d’une trentaine de places a été pensé par Informel Architecture. Le décor du local est simple : la salle est ouverte sur la cuisine et le comptoir de commande. On trouve quelques jolies tables en bois, chaises de couleurs, banquettes fleuries et petits pots de fleurs. Le café-buvette propose également une salle privée à l’arrière d’une douzaine de places assises.

Pour la dent creuse, les petites pâtisseries disponibles le matin proviennent de chez Hof Kelsten et de chez Godley et Crème (les pains, muffins et scones) et Monopole propose un excellent café de chez 49th parallel et de Bows and Arrows.

Le menu du midi et du soir est pensé par Caroline Roy (Olive et Gourmando, Pullman); il change selon les arrivages et les saisons. Le midi, on trouve des sandwichs, une salade, une soupe et quelques plats offerts durant la journée. Le soir, on trouve quelques petits items à grignoter — à l’heure actuelle, on trouve : un tartare de boeuf, du thon confit, des tagliatelles bolognese, un risotto de canard confit et de nombreux choix de petits plats à grignoter en prenant un verre. De 17 h à 23 h, on peut manger au Monopole des plats un peu plus travaillés. Et si certains établissements font des plats de « poisson du jour » ou « viande du jour », Monopole fait une « Patate du jour » — très mignon ! Notez que pour des plats aussi raffinés et de si belle qualité, les prix sont très accessibles — l’établissement fait ainsi partie de notre liste d’adresses où manger beau, bon et pas cher à Montréal et aussi de celle des bars où l’on s’entend parler.

Au niveau de la carte des vins, c’est Gabriel Gallant qui s’en occupe. « On voulait vraiment un permis de bar pour permettre aux gens de pouvoir venir ici juste pour un verre. » On trouve des vins de petits producteurs, en importation privée, beaucoup de bio et biodynamie. Les prix sont extrêmement abordables, surtout pour la qualité de l’offre, on trouve des bouteilles commençant à 35 $. Notez que l’ambiance est assez calme ! On vient ici pour prendre un petit verre, mais si vous souhaitez une adresse festive, consultez notre liste de restaurants festifs.

« Je suis fière de l’offre de produits d’excellente qualité au niveau de la bouffe et du vin pour un prix gentil. Je trouve ça cool que les gens puissent venir plusieurs fois par semaine. On aime ça faire tripper le monde, rendre les gens heureux et leur faire découvrir des petits producteurs ou produits le fun. » 

Nous, on aime beaucoup cette adresse pour ce qu’elle propose au coin : un excellent café indépendant et une petite buvette sympathique aux délicieux vins. L’endroit est idéal pour manger une petite bouchée et boire un verre et fait maintenant partie de nos bars où l’on mange le mieux.


Photographié par Alison Slattery —



On en parle dans

Du magazine