• 1 j’aime

Le Esmond : cuisine du marché nouveau genre à Granby

Le Esmond c’est un charmant restaurant de Granby qui nous a complètement conquis. Si vous êtes dans les environs, ne manquez pas cette adresse incontournable pour sa cuisine du marché, ses plats à partager et sa superbe carte des vins.

Le Esmond est ouvert depuis maintenant sept ans, mais il présente aujourd’hui un concept totalement différent de celui de ses débuts. Antoine Bossé, chef au Esmond depuis ses tout premiers jours et désormais le seul propriétaire, a finalement repris les rênes du restaurant et l’a façonné entièrement à son image. Sa conjointe, Kassandra Auclair, s’est joint à lui et a apporté une touche de modernité et un souffle nouveau à l’établissement. C’est, aujourd’hui, une adresse qui invite au partage et qui donne envie de s’attabler longuement.

Une cuisine créative et évolutive

Antoine compose chaque semaine une ardoise parsemée de plats alliant habilement délicatesse et gourmandise. Vous y découvrirez des assiettes colorées et créatives, mais droites et franches au niveau des goûts. Il tient à cœur l’utilisation intégrale des produits afin de minimiser le gaspillage. «Le menu est évolutif et spontané, dans le partage. Je m’amuse à créer des plats que j’ai vraiment envie de manger», explique le chef. On repense notamment à sa joue de bœuf servie dans une chaudrée de palourdes: un délice! Certains plats plus classiques resteront au menu, tels que le steak frites ou encore son fameux plat de doré surmonté de rondelles d’oignons. En plus de tout cela, vous pouvez composer vous-même vos plateaux de fruits de mer en choisissant sur l’ardoise et parmi les arrivages. N’hésitez pas à goûter aux plats de pâtes d’Antoine; ils sont absolument divins et toujours nappés de sauces riches et gourmandes. Nous n’en nous sommes toujours pas revenus de ses ravioles au crabe des neiges! 

La carte des vins est un métissage de vins classiques et de vins plus funky. Il y a vraiment de tout pour tout le monde. Antoine fait affaire avec plusieurs agences d’importation de vin pour faire découvrir des petits trésors à sa clientèle. 

Une nouvelle ère 

« J’ai longtemps eu le syndrome de l’imposteur. J’avais 25 ans quand j’ai commencé au Esmond«, raconte Antoine. «Je n’ai pas l’histoire la plus coquette […] Au secondaire j’étais un peu une âme perdue et j’ai décidé d’aller étudier en cuisine sur un coup de tête. C’est devenu une vraie passion. J’ai investi énormément pour parfaire mes connaissances. Ça n’a pas toujours été facile, mais ça en a vraiment valu la peine! », souligne le chef, plein d’ambitions pour la suite. 

Le grand local de 80 places assises est situé dans une ancienne usine de textile, ce qui donne un look industriel au lieu. Cependant, le mur de brique, la prédominance de bois, la vaisselle colorée, les fleurs et les plantes réussissent à créer une atmosphère chaleureuse et accueillante. Si vous êtes du coin, vous êtes déjà probablement familier avec le Esmond, mais pour les autres, l’endroit vaut définitivement un saut dans la région. D’ailleurs, le restaurant figure fièrement dans notre liste des meilleurs restaurants à Granby. On vous en parle parce qu’Antoine et Kassandra ont vraiment réussi à nous faire ressentir leur passion et parce que c’est selon nous une adresse immanquable des Cantons-de-l’Est.

Bonne découverte !


Photographié par Alison Slattery





Du magazine