• 13 j’aime

La Toxica : meilleurs tacos birria de Montréal

  • La Toxica

  • Réservation avec Libro
  • 7221 Rue Saint-Hubert Montréal H2R 2N2
    (514) 277-1111
  • Lundi: 10:00 AM – 9:00 PM
    Mardi: 10:00 AM – 9:00 PM
    Mercredi: 10:00 AM – 9:00 PM
    Jeudi: 10:00 AM – 10:00 PM
    Vendredi: 10:00 AM – 11:00 PM
    Samedi: 10:00 AM – 11:00 PM
    Dimanche: 10:00 AM – 9:00 PM
    • Propriétaire(s) Rosa Castellanos
    • Chef(s) Rosa Castellanos
    • Date d’ouverture 2022
    • Accepte mastercard, visa, cash, debit
    • 50 Places assises
    • Accepte les groupes
  • Restaurant

La Toxica est un projet de passion de la propriétaire Rosa Castellanos. C’est pour le plus grand bonheur de tous que depuis juillet 2022, la jeune cheffe entrepreneure offre parmi les meilleurs tacos birria de Montréal l’établissement figure parmi notre liste des restaurants où manger pour pas cher à Montréal.

Rosa Castellanos est née au Mexique à Heroica Veracruz et est arrivée au Canada il y a 15 ans. En 2020, elle commence à vendre ses tacos birria sur les réseaux sociaux. Ses tacos sont si bons que le bouche-à-oreille se fait rapidement aller. Un jour, le rappeur québécois Tizzo parle de ses fameux tacos sur Instagram et le succès est instantané: le nombre d’abonnés à la page de Rosa explose.. tout comme ses ventes!

Cette nouvelle popularité attire bientôt un restaurateur qui souhaite investir dans le projet. Rosa ouvre ainsi sa birriera (un restaurant dont la spécialité est le taco birria) en août 2020 et décide de l’appeler La Toxica. «J’ai arrêté de vendre chez moi et ramené mes clients au local, et on a connu un bon succès», raconte Rosa.

Pourquoi La Toxica? «C’est très commun au Mexique de donner aux taquerias des noms sympathiques et faciles à retenir. Mon ancien copain m’avait surnommée “La Toxica” et j’ai donné ce nom à mon resto pour un petit jeu de mots», raconte Rosa. Au Mexique, on appelle «la toxica» une personne (le plus souvent une femme) considérée toxique ou dangereuse. Mais ne vous inquiétez pas: le seul danger avec Rosa, c’est de devenir accro à ses tacos!

Juste le meilleur

«Quand j’ai débuté, j’avais zéro connaissance de la restauration. Il était investisseur silencieux et moi, j’étais gestionnaire et chef sur place», raconte Rosa. C’est elle qui crée les menus, qui s’occupe du marketing du restaurant, de la comptabilité… elle commence à se demander pourquoi elle fait 100% du travail pour 50% des profits. Elle décide donc de quitter son partenaire et de faire cavalière seule dans un nouvel emplacement. «Je ne voulais pas aller trop loin parce que j’avais peur du changement, peur de perdre ma clientèle», nous confie-t-elle. «Mais elle m’a suivie! Je suppose que les clients avaient un attachement au restaurant et à mes recettes.»

Et quelles recettes! Le menu de La Toxica est concis et tout y est absolument succulent. «On a essayé beaucoup d’assiettes et on a juste gardé les meilleurs vendeurs», explique Rosa. Des tacos birria (parmi les meilleurs tacos de Montréal) aux tacos de crevettes, en passant par les tacos cochinita pibil (une recette de porc rôti très lentement dont l’origine remonte aux Mayas — nos préférés) et les généreuses quesadillas, le menu nous transporte au Mexique avec ses goûts recherchés et sa fraîcheur. En plus, les portions sont si généreuses que l’adresse se vaut une place dans notre liste des meilleurs restaurants beaux, bons et pas chers.

Pour un repas plus festif, on vous suggère de l’accompagner d’un cocktail maison comme le Cantaritos (tequila, jus d’orange, jus de lime et soda au pamplemousse, servi dans un gobelet en terre cuite) ou d’une horchata, une agua fresca de riz.

Fait à la minute

Le décor minimaliste de la Toxica rappelle les taquerias du Mexique. La cuisine est située à l’avant et la salle à manger d’une cinquantaine de places est décorée par une grande murale de l’artiste Jairo Martinez.

Comme la cuisine est petite, tout est fait à la minute, le jour même. Le temps d’attente est par conséquent un tout petit peu plus long qu’ailleurs, mais l’attente en vaut la peine! «J’adore les tacos, j’en mange à tous les jours! J’ai une passion pour ces plats que j’adore penser et cuisiner. J’adore perfectionner, améliorer les goûts et essayer de retrouver les goûts semblables du Mexique», nous confie Rosa.

À 25 ans, avec une petite de deux ans sur les bras, Rosa s’est lancée dans l’aventure sans aucune connaissance des affaires ou de la restauration. La jeune entrepreneure nous épate par sa résilience, sa vision, son éthique de travail, sa passion et surtout ses tacos! «Ce que j’aime le plus de mon restaurant, c’est réussir à toucher les gens par la cuisine, par le goût. Je suis si fière d’avoir réussi à créer des recettes qui plaisent à la clientèle», se félicite-t-elle.

Si vous êtes amateurs de cuisine mexicaine, une visite à La Toxica s’impose.

Salud Rosa y buena suerte!


Photographié par La Toxica





On en parle dans

Du magazine

Restaurants ouverts le mardi

Il devient difficile de trouver un restaurant ouvert le mardi soir. Certains restaurants décident de prendre une pause en début de semaine.