• 1 j’aime

Kahwa café : un hommage au sandwich

des sandwiches un sandiwch la facade un sandwich le propriétaire la facade un sandwich un sandwich un sandwich

Plusieurs éléments entrent en compte lorsqu’on juge un sandwich. Le pain, la protéine, les sauces ainsi que les condiments. Quand tous ces éléments sont à leurs paroxysme, le sandwich devient une œuvre d’art, un bijou culinaire. Convoités par tous, les sandwiches qui atteignent ce niveau de perfection entrent automatiquement dans le folklore et la légende. Les sceptiques montréalais seront confondus et les puristes ravis, Kahwa café offre une sélection de sandwiches à faire saliver les Dieux.

De café à sandwicherie

Quand Anis Ghozzi a ouvert le Kahwa Café sur l’avenue Mont-Royal Est, il n’avait pas en tête d’en faire une sandwicherie. Issu du monde de la restauration et connu par plusieurs pour ses apparitions dans nombreux festivals où il préparait son fameux Sloppy Joe, il ouvre le Kahwa café en 2010.

L’adresse se veut, à l’époque, un refuge pour les étudiants et les artistes du coin, qui y passent des journées à travailler. « Je les aime bien les artistes et les étudiants, mais un café aux cinq heures, ça ne met pas beaucoup de pain sur la table. J’ai survécu pendant plusieurs années grâce à ce concept, mais la pandémie est venue l’achever », raconte Anis.

À l’aide des subventions pour entreprise du gouvernement canadien, il décide de transformer le café en sandwicherie et acheter tout le matériel de cuisine nécessaire à la confection de ses créations.

« J’ai trouvé la recette de mon pain par erreur. À la base, je voulais faire des pizzas pliées à la sicilienne. Je me suis rendu compte que mon four n’était pas assez puissant pour cuire l’intérieur de ces dernières. Dans un élan de frustration, j’ai mis une boule de pâte dans mon four et en est sorti un magnifique pain », continue-t-il.

Les légendaires sandwiches urbains du Kahwa café

C’est ainsi qu’est né le Panuzzo à l’Orientale du Kahwa. Le légendaire pain est parfumé au curcuma, au cumin noir et à l’huile d’olive. « Chez nous ce n’est pas compliqué, tu commandes ton sandwich et on fait cuire le pain par la suite. C’est notre force, tout le monde aime le bon pain fumant ! », explique le propriétaire.

Vous aurez le choix entre une magnifique sélection de sandwiches. En guise de protéine, vous pourrez choisir entre le kebab (notre coup de cœur!), la merguez, le thon tunisien, le poulet frit, la burrata et plus encore. Les sandwiches du Kahwa café peuvent être garnis de tomate, concombre, yogourt à la menthe, oignon, laitue, etc.

N’hésitez pas à demander un extra sauce Kahwa. À base de leur harissa maison et de mayonnaise, elle complète tous les sandwiches à merveille.

Pour l’amour du sandwich, rendez-vous au Kahwa café, nous vous assurons que vous ne serez pas déçu. Ils servent définitivement l’un des meilleurs en ville.

Bon appétit.

N.B : Les professionnels demanderont un extra yogourt à la menthe dans leur sandwich Kebab…


Photographié par Madeleine Plamondon





Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par