Fenêtre sur Kaboul – Cuisine à s’en lécher les doigts

Fenêtre sur Kaboul - Décor Fenêtre sur Kaboul - Décor Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Plats Fenêtre sur Kaboul - Nila, la propriétaire

À quand remonte la dernière fois que vous avez lu ou vu quelque chose de réjouissant sur l’Afghanistan ? Ou la dernière fois où vous avez mangé afghan en vous félicitant de votre choix ? Si vous suivez nos conseils et allez chez Fenêtre sur Kaboul, vous aurez réussi le tout: avoir lu, vu et mangé.

Cuisine afghane, plaisir sans frontières

Ouvert en avril 2014, ce restaurant au décor très exotique propose une cuisine qui l’est tout autant. Dès l’entrée du restaurant, le drapeau afghan et plus tard partout dans le restaurant, le tapis et les nombreuses photos ou illustrations évocatrices du pays d’origine de Nila, la cheffe, indiquent clairement que l’on n’est plus sur le Plateau Mont-Royal, mais dans la capitale de l’Afghanistan.  

Et quand on consulte la carte, on a la certitude de ce voyage au Moyen-Orient. En effet, toutes les assiettes proposées ici sont des classiques de la cuisine de ce beau pays coincé entre l’Iran et le Pakistan. D’ailleurs, certains plats de Fenêtre sur Kaboul pourraient se retrouver sur des tables iraniennes ou pakistanaises, préparés par des mamans — ou même des papas — de ces pays. Cette adresse fait d’ailleurs partie de notre liste des meilleurs restaurants du Moyen-Orient.

Une cheffe passionnée

«J’adore cuisiner et partager, depuis toujours, explique Nila. Du plus loin que mes souvenirs me reviennent, j’ai toujours aimé cuisiner; je me revois à 5 ou 6 ans cuisiner avec ma mère.» Et pourquoi ce nom en plein milieu du Plateau ? « On a longtemps cherché et on en est arrivés à Fenêtre sur Kaboul parce que ça représentait ce que nous voulions faire découvrir de notre pays aux gens d’ici. » 

Aujourd’hui, après avoir traversé bien des épreuves depuis son ouverture, le succès est au rendez-vous et la maison de désemplit pas. «Quand j’étais petite, poursuit la cheffe, j’étais admirative et heureuse des succès des autres. Aujourd’hui, je suis tout aussi heureuse de voir que tant de gens viennent et reviennent manger ici. Heureuse et reconnaissante.»

Le plaisir à table en toute saison

Des soupes aux desserts en passant par les petites entrées et les plats principaux, toute cette cuisine afghane proposée par Nila et sa brigade a de quoi vous rafraîchir en été, vous réchauffer en hiver et vous réjouir tout au long de l’année. Des plats goûteux, pleins de parfums inhabituels et d’une grande générosité.


Photographié par Alison Slattery





Du magazine