• 3 j’aime

Bon Vivant : généreux garde-manger dans la Petite-Bourgogne

sunny table sunny bruch unecrèpe la salle à manger
  • Sunny's Dinette

  • $$
  • 2705 Rue Notre-Dame Ouest Montréal H3J 1N9
    (514) 316-4585
  • Lundi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Mardi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Mercredi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Jeudi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Vendredi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Samedi: 9:00 AM – 4:00 PM
    Dimanche: 9:00 AM – 4:00 PM
    • Propriétaire(s) Francis Dumais, Geneviève Guertin, Ariane Guertin, Emilie Parent
    • Date d’ouverture 2015-01-01
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 40 Places assises
  • Restaurant

*Le restaurant est temporairement fermé, mais sera de retour au printemps 2022 le temps de se refaire une beauté.

Le Bon Vivant est un chaleureux restaurant de quartier qui dessert délicieusement la Petite-Bourgogne. Le réconfort y est offert en soir de semaine et à l’heure du brunch la fin de semaine.

Pour comprendre le concept du Bon Vivant, il ne faut chercher plus loin que son titre.  L’adresse respire la gaieté, alors que l’offre gourmande est un appel à ceux qui aiment bien manger et bien boire. Bien évidemment, derrière le projet une équipe de bons vivants : Sébastien Poucant, Geneviève Guertin et Catherine Martel. Le projet a vu le jour en 2015 dans le quartier Saint-Henri habité par des gens tout aussi hédonistes.

En cuisine, Alexandre Collyer prépare des plats réconfortants aux portions généreuses. Le menu trouve ses inspirations dans la cuisine de la méditerranée et italienne, avec une petite touche d’arômes asiatiques. Le menu, qui se sépare en quatre catégories – salades, poissons, viandes et pâtes, suit les produits en saison. Le chef se garde de la flexibilité avec une ardoise qui évolue quotidiennement. De plus, il n’est pas rare que Le Bon Vivant offre des spéciaux, comme le lundi vins à 50% et le mardi burger night, des soirées que la foule gourmande de Saint-Henri ne rate que par exception. Les proprios notent que l’assiette d’halloumi a aussi la côte, et ce peu importe la journée.

La fin de semaine, le Bon Vivant sert un brunch convivial. Au Menu :  toast à l’avocat, huevos rancheros et crêpes aux bananes. Bref, beaucoup de plaisirs.

Les bons vivants mangent bien… mais ils boivent tout aussi bien. En effet, le Bon Vivant est doté d’une belle carte des vins classique. Geneviève a mis ensemble d’agréables bouteilles issues d’importation privée en grande partie française, italienne et américaine.

Le décor est l’œuvre des trois bons vivants en chef qui ont voulu créer une ambiance joviale où tout le monde se sent à sa place. Les clients peuvent se laisser tenter par les accueillantes banquettes ou bien prendre place au bar central donnant vue sur la cuisine ouverte. Le tout est pensé avec le confort de tous en table, car le plus important est de passer un bon moment bien entouré.

Le Bon Vivant c’est le garde-manger de la Petite-Bourgogne : on y vient en semaine pour ne pas se casser la tête, le samedi soir pour festoyer et on y retourne le lendemain matin pour bruncher.


Photographié par Alison Slattery — 





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par