• 1 j’aime

Maison Boire: la gastronomie écoresponsable à Granby

Maison Boire Maison Boire Maison Boire Maison Boire Maison Boire Maison Boire Maison Boire

Depuis son ouverture en 2017, le restaurant Maison Boire, à Granby, se démarque par son approche écoresponsable, mais surtout par le respect qu’il porte à la saisonnalité et à l’approvisionnement local dans sa cuisine.

Vers l’autosuffisance 

Maison Boire est un restaurant gastronomique écoresponsable, qui a développé un concept culinaire mélangeant tradition et innovation afin de faire vivre une expérience unique à sa clientèle. Cuisine sur feu de bois et plats frais, son menu est vraiment recherché et invitant; tout y est préparé avec amour et rime avec local.

La cuisine ici est principalement végétarienne, mais les quelques pièces de viande cuites sur braises présentes sur le menu sont issues de productions locales naturelles qui ont à cœur le bien-être animal. En collaborant avec des producteurs d’ici, Maison Boire place ainsi l’environnement au cœur de ses activités. En résulte une cuisine authentique, raffinée et artisanale.

La vision zéro déchet de cet établissement pèse aussi très positivement dans la balance et sa démarche d’alimentation durable fait de ce restaurant un acteur de changement concret et inspirant. L’adresse s’est donnée pour objectif d’atteindre l’autosuffisance d’ici à 2027.

Produits locaux, organiques et non transformés 

Non seulement les convictions environnementales et écologiques du chef propriétaire Brian Proulx et de son équipe les encouragent à se procurer uniquement des produits locaux et non transformés, ces derniers doivent également provenir, en majorité, directement des terres du producteur.

Autrement, les produits utilisés par le restaurant viennent de ses jardins sur le toit ou bien sont préparés maison. En effet, le restaurant moud sa propre farine et compose méticuleusement ses vinaigres ainsi que différents mélanges d’épices. C’est d’ailleurs cette dévotion à l’hyperlocal qui a valu à Maison Boire de remporter le Prix restaurateur du programme Aliments du Québec au menu en 2021.

Le menu se décompose en quatre formules distinctes afin de répondre à toutes les envies: menu à la carte, menu convivial à partager, menu cinq services carnivore, menu cinq services végétarien.  

À boire (puisque le mot figure quand même dans le nom de l’établissement), on nous propose une carte garnie de vins d’importation privée, dont une belle sélection de vins québécois et canadiens, ainsi que des cocktails maison.

Une expérience chaleureuse

Au-delà des repas servis au restaurant, il est possible pour les consommateurs de visiter les jardins sur le toit, sur lequel on peut prendre un verre en admirant la grande variété de produits cultivés, légumes, fines herbes et fleurs.

En hiver, Maison Boire propose plutôt à ses invités de découvrir l’herboristerie dans le salon situé à l’étage où il est possible de créer sa propre infusion, avec les herbes et plantes de son choix. La convivialité de Maison Boire permet un réel échange entre le personnel et la clientèle, ce qui ajoute à l’unicité de l’expérience. 

Une visite à ce restaurant saura attiser votre curiosité et charmera vos sens à coup sûr, grâce à la découverte de produits locaux présentés avec soin et originalité. Le restaurant s’impose comme un centre de partage et d’éducation afin de transmettre leur vision.


Photographié par Maison Boire





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par