• 16 j’aime

La Panzeria : petit trésor caché aux saveurs des Pouilles

focaccia panzeria comptoir panzeria focaccia panzeria comptoir focaccia panzeria focaccia panzeria focaccia panzeria focaccia panzeria focaccia panzeria sandwich poulpe panzeria propriétaire panzeria panzeroti panzeria panzeroti panzeria comptoir panzeria

Situé rue Saint-Denis en plein cœur du Plateau Mont-Royal, La Panzeria est un authentique café italien qui sert la cuisine traditionnelle des Pouilles, région du sud de l’Italie formant le talon de la « botte ».

Les frères Pierpaolo et Davide Sansone, propriétaires de La Panzeria, tous deux boulangers professionnels et chefs certifiés de l’école de cuisine italienne, se sont établis à Montréal pour partager des expériences culinaires uniques des Pouilles, avec une touche d’originalité ! Tous les plats inspirés des différentes villes régionales sont faits maison quotidiennement. D’ailleurs, on retrouve parfois » Mamma Francesca » à sa table, qui vient aider à la préparation des pâtes orrechia.

Si l’on pense à Rome ou à la Toscane lorsque l’on pense à la cuisine italienne, on omet souvent Les Pouilles qui sont pourtant une région si riche sur le plan culinaire et qui recèle de petites merveilles cuisinées dans le monde entier. On citera par exemple la focaccia, pain moelleux à souhait, la burrata, ce fromage si crémeux qu’il fond dans la bouche, le panzerotto, ce chausson garni de mille et un ingrédients ou bien encore les orecchiette, ces pâtes emblématiques des Pouilles.
Et chacun de ces plats, Pierpaolo et Davide les exécutent dans les règles de l’art !

La Panzeria prend la forme d’un café comme on en voit partout en Europe, c’est-à-dire, un petit espace intime offrant une grande convivialité. On se surprend à vouloir y rester des heures à discuter avec les propriétaires qui ont ce si bel accent chantant et à gouter aux traditions culinaires de leur région natale.

L’adresse annonce : « café, panzerroti et cuisine ». La Panzeria offre en effet un menu en trois temps. En premier, comme dans tout café italien qui se respecte, on trouve un très bon café, mais surtout une formule « caffè e ammazzacaffe » qui pique notre curiosité. Ammazzacaffe est un petit verre de liqueur généralement consommé après le café pour en atténuer le goût ou l’effet caféiné ; coutume italienne courante. La deuxième partie du menu présente une cuisine style de rue qui comprend panzerroti à plusieurs saveurs et des focaccias bien garnies qui nous font saliver.

Dans un troisième temps, on se régale des délicieuses pâtes fraîches du jour (lasagnes ou orecchiette) et d’autres plats savoureux comme la Parmigiana aux aubergines. La star de la maison est le sandwich au poulpe frit, absolument décadent.

Certains italiens de la ville vous diront qu’il n’y a pas meilleure foccacia à Montréal qu’à La Panzeria. Vous n’avez plus qu’à essayer vous-même pour vous faire votre propre opinion.


Photographié par Alison Slattery





Du magazine