• 13 j’aime

Dumpling Hut : petit resto de très bons dumplings sur le Plateau

Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal Dumpling Hut dumplings plateau montreal
  • Dumpling Hut

  • $
  • 3591 Rue Clark Montréal H2X 2R9
    (514) 652-3897
  • Lundi: 11:00 AM – 9:00 PM
    Mardi: 11:00 AM – 9:00 PM
    Mercredi: 11:00 AM – 9:00 PM
    Jeudi: 11:00 AM – 9:00 PM
    Vendredi: 11:00 AM – 9:30 PM
    Samedi: 11:00 AM – 9:30 PM
    Dimanche: Fermé
    • Propriétaire(s) Haiqin
    • Date d’ouverture 2016-01-01
    • Accepte mastercard, visa, cash, debit
    • 15 Places assises
  • Restaurant

Le restaurant Dumpling Hut est un mini resto qui offre parmi les meilleurs dumplings de Montréal !

Haiqin est originaire de Chine et elle est arrivée à Montréal en 2013. Trois ans plus tard, elle a ouvert avec sa famille le restaurant Dumpling Hut.

Le nom « Dumpling hut », soit la « hutte du dumpling » ou la « cabane du dumpling » a été choisi pour rappeler une ambiance accueillante et chaleureuse où l’on mangerait des dumplings. Le concept derrière Dumpling Hut est de « partager et de faire connaître la culture traditionnelle chinoise, en y ajoutant une pincée de sel.

Les propriétaires souhaitaient vraiment que les gens se sentent à l’aise dans le petit restaurant caché du Plateau. Le quartier a été choisi parce que les propriétaires trouvent que l’endroit est rempli d’art et d’artistes, de touristes et d’étudiants. « De ce quartier, j’aime beaucoup l’hospitalité des voisins qui m’ont bien accueillie à Montréal. »

Le décor du Dumpling Hut est très familial : on se croirait dans la salle à manger de Haiquin, ce qui ajoute au charme unique de l’adresse. On y trouve quelques tables en bois, une cuisine semie-ouverte et une lumière naturelle remarquable — il y a même une baignoire dans la salle de bain. C’est le père qui a pensé l’espace du restaurant.

« C’est un restaurant de famille qui n’est pas très grand. Pour assurer la qualité des dumplings, nous n’avions pas l’intention d’agrandir. On souhaite offrir la meilleure qualité à nos clients. »

Le menu est préparé et ajusté selon le goût des clients et des traditions classiques de la famille. Si un plat inscrit sur le menu plaît aux clients, alors la famille le garde. Les dumplings s’inspirent de recettes familiales — on trouve une dizaines d’options, plus savoureuses les unes que les autres ! Notez qu’il y aura sous peu davantage de dumplings végétariens. « Les gens viennent goûter les dumplings comme s’ils venaient manger chez nous. Chaque client peut se sentir comme un invité et ressent la chaleur familiale qui vient du goût et du décor. C’est ce qu’on a essayé de faire. » Notez que la maison ne fait pas de dumplings frits.

« C’est la première fois que j’ouvre un restaurant. Les clients nous a donné beaucoup de support, ont recommandé notre restaurant à leurs proches et nous ont aidé à nous inscrire sur Google pour que plus de personnes connaissent le restaurant. Le restaurant continue de faire des efforts d’amélioration pour remercier les gens qui aiment les dumplings et qui nous ont si bien accueillis ici. »


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par

Vanessa Pilon tombe sous le charme de la Capitale Nationale et de la Côte-Nord

Tout au long de la belle saison, nous sommes allés à la rencontre des producteurs du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et de Lanaudière dans le cadre de la tournée Mangeons local de l’Union des producteurs agricoles (UPA). À temps pour les dernières récoltes, c’est maintenant au tour de la région de la Capitale-Nationale-Côte-Nord d’être à l’honneur

Présenté par