Le Violon: nouvel incontournable du Plateau Mont-Royal

Le violon restaurant

Le violon : “It’s been a long time coming.

À 40 ans, le célèbre chef Danny Smiles — accompagné de son acolyte de longue date Mitch Laughren, son front of house Andrew Park et son ami le célèbre artiste Dan Climan — ouvre son tant attendu restaurant Le Violon, dans l’ancien espace du mythique Maison Publique dans le Plateau Mont-Royal.

Les attentes sont hautes, mais la livraison est au rendez-vous. Comme on dit en bon québécois, on sent que ce n’est pas leur premier BBQ!

Pourquoi le Violon? Danny a fait du violon de 6 à 12 ans. “J’ai toujours adoré ça. Je trouve ça très classe. Et si tu regardes le restaurant de la rue marquette, tu vois les gens de service et de cuisine travaille ensemble comme un luthier et un violoniste travaillent ensemble. Et Le Violon, c’était un hommage au quartier majoritairement francophone qu’est le Plateau Mont-Royal.”

Ils ne cachent pas que le choix de s’installer dans un local était un choix audacieux, “pendant les travaux les gens passaient et nous disaient presque bonne chance pour arriver à faire aussi bon que Maison Publique. On leur disait on le sait! On adore cet endroit, c’est pourquoi on l’a pris justement! It felt like home. Such an Iconic spot.” Mais ils ont réussi le défi, transformant complètement l’espace, y mettant leur griffe et proposant un menu qui est à leur image, à notre plus grand bonheur.

Un espace magnifique

D’abord, le décor est magnifique. Réalisé en collaboration de Dan Climan et Zébulon Perron, l’espace est complètement changé. L’entrée est maintenant sur la rue Marquette. La salle est séparée en deux, avec d’abord une petite salle à manger accueillante et confortable avec une grande banquette et un immense tableau de Dan Climan d’un dalmatien — “il y a quelque chose de royal à manger avec une immense peinture d’un animal. Danny et moi on est amateur de Keens à New York et cette peinture est un peu inspiré de leur géant tigre!”

Puis on entre dans le reste de la salle à manger et vous pouvez observer que tout l’espace est complètement différent, mis à part l’emplacement du bar qui est resté comme tel, mais est maintenant en marbre. L’entièreté du restaurant est dans les tons de vert pastel et tons neutres. “Les couleurs du décor sont inspirés des œuvres de Giorgio Morandi, un artiste que nous avons découvert grâce à Giovanna Carnevale, une amie de mes parents. Une des salles de bain est d’ailleurs en son honneur à elle, puisque sans elle le restaurant ne ressemblerait pas à ce qu’il est maintenant.”

L’espace possède de très belles textures : du mat, au brillant, au bois, au marbre. “Je voulais que les gens soient divertis par le décor en mangeant. On a placé les lumières pour que quand tu bouges ta tête d’un endroit à l’autre, la lumière bouge avec toi dans l’espace.”

Le décor est minimal, élégant et l’attention aux détails est immense. Rien n’a été laissé au hasard. Du cellier — “il y a quelque chose de romantique à avoir un cellier en plein milieu de ta salle à manger” —, aux hauts parleurs, aux vitres séparant la cuisine de la salle à manger, aux chaises de bar ou aux finitions des comptoirs. Danny dit ” quand tu dédies ta vie à la nourriture et aux gens, tu dois te sentir à l’aise dans l’espace dans lequel tu le fais. Et je pense que ça se ressent dès qu’on passe la porte.” En effet, tout est simple, mais très beau et très bien fait. Notez que l’ambiance est animée et le niveau sonore monte rapidement!

Le Violon - Painting par Dan Climan _Earthquake_ - Photo Jeremy Dionne.jpg

La cuisine du restaurant Le Violon

À manger, on trouve des petits délices très frais, locaux et très savoureux. Le menu est séparé en trois sections : entrées, plats et desserts. Pain de boulangeries locales, huîtres, Tartare, pétoncles, mousse de fois ou salade de chez nos amis de chez Parcelles. Gros coup de cœur pour le pain irlandais, moules IPE et crème au cheddar! Très original et savoureux. En plat principal, le gnocchi avec extra anchois fumés est à essayer! Deux plats de viandes, deux plats de poisson. Beaucoup de fraîcheur dans les plats, des mélanges osés, mais tout en délicatesse. En dessert, une crème molle à la pistache et deux gâteaux. La chef de cuisine est Sarah Raspa et tout le monde s’attarde au ballet du service qu’on peut entrevoir par l’ouverture de la cuisine en face du bar.

À boire, Andrew prépare une carte des cocktails courte est efficace avec quelques twists sur des classiques. On trouve une carte de vins bien ficelée qui continuera de grandir. Les prix commencent à 70$ la bouteille.

Le Violon - Huîtres de la côte est. Mignonette à la rhubarbe - Mousse de foie de volaille. Radis Shunkyo.- Pain et beurre de maison - Photo Jeremy Dionne

“J’aime qu’on ait créé quelque chose qui est là pour rester. Ce restaurant représente exactement où j’en suis dans ma carrière ; mature et agréable.” On ajouterait plus confiant aussi. L’équipe du Violon excelle dans l’art de l’hospitalité et ce restaurant en est la preuve. Tant en cuisine, qu’en salle. Le tout est unique. L’adresse est définitivement à découvrir. Longue vie au Violon.

Le Violon - Gnocchi de pomme de terre. Pesto Cavolo. - Photo par Jeremy Dionne

Réservez au Violon via notre nouvelle app Tastet+

4720 Rue Marquette, Montréal, QC H2J 3Y6


Photographié par Jeremy Dionne

À emporter

Cafés

Du magazine

Panacée: antre gastronomique intime dans le Village

Dans ce petit restaurant sobre et élégant, la jeune cheffe-propriétaire propose des assiettes travaillées et pleines de saveurs, servies autour d’un grand comptoir central. Un concept qui favorise les échanges et permet de goûter pleinement l’expérience de Panacée.

Motel Ontario: Bar à vin convivial dans Hochelaga

N’essayez pas d'appeler pour réserver une chambre au Motel Ontario; c'est plutôt un restaurant–bar à vin de quartier qui prend place dans cette ancienne banque de la Promenade Ontario, pour notre plus grand bonheur!

Fleurimont: café, vins et sandwichs sur Rosemont

Du bon café, des bon sandwichs, du bon vin et des sourires à revendre, voilà en quelques mots ce qui vous attend chez Fleurimont, micro-café-caviste logé dans un tout petit local sur le boulevard Rosemont, entre les rues Saint-André et Boyer.