• 7 j’aime

Street food vietnamienne au Petit Boui Boui 

une soupe Une soupe Une soupe et une crèpe vietnamienne des boulette de porc une soupe une crèpe vietnamienne un rouleau vietnamien une soupe une soupe au boulette une soupe Le propriétaire du Petit Boui. Boui (ritchie nguyen) Le décor du  petit Boui BOUi

Le Petit Boui Boui est un sympathique et coquet restaurant vietnamien de la rue Bélanger. Comme l’indique son nom, l’adresse se veut sans prétention; le terme Boui-Boui fait référence à un établissement sans artifice — méfiez-vous toutefois, on y mange très bien! 

Le chef propriétaire, Ritchie Nguyen, est cuisinier de formation classique française. Il a d’ailleurs travaillé plusieurs années derrière les fourneaux à La Maison Publique. Ce qui le passionne cependant le plus et qui le fait vraiment vibrer, c’est la cuisine vietnamienne, celle de son enfance !

Le restaurant de 24 places assises sert majoritairement de la nourriture de rue (street food) vietnamienne. Vous retrouverez sur son menu une délicieuse soupe Pho (recette de sa mère), des banh xèo (crêpes vietnamiennes), une traditionnelle salade de papaye et plus encore. 

Le chef du Petit Boui Boui propose un menu inspiré de ce que les gens mangent quotidiennement dans les rues vietnamiennes.

L’atmosphère y est agréable et familiale. C’est la copine du propriétaire, Philomène Addy-Laird qui s’est occupée de la décoration du restaurant. Vous aurez d’ailleurs le luxe de voir travailler Richie Nguyen dans sa jolie cuisine ouverte. “Ce que j’aime le plus du Petit Boui Boui, c’est d’observer la réaction de mes invités, de voir leurs sourires de mon poste de travail”.   

Restant fidèle aux traditions, le restaurant ne sert que de la bière comme boisson alcoolisée. “Pour moi, un repas vietnamien est accompagné d’une bière froide. J’adore le vin, ne vous méprenez pas. Toutefois, ma nourriture est faite pour être dégustée avec une bière”, nous confie le propriétaire.

Bonne découverte & bon appétit ! 

ăn nào 


Photographié par Alison Slattery



On en parle dans

Du magazine