Diner Saint-Sauveur : petite merveille aux accents américains

Diner Saint-Sauveur : petite merveille aux accents américains Diner Saint-Sauveur : petite merveille aux accents américains Diner Saint-Sauveur : petite merveille aux accents américains Diner Saint-Sauveur : petite merveille aux accents américains Dinner Saint Sauveur Saint Vallier Ouest Québec Dinner Saint Sauveur Saint Vallier Ouest Québec Dinner Saint Sauveur Saint Vallier Ouest Québec Dinner Saint Sauveur Saint Vallier Ouest Québec Dinner Saint Sauveur Saint Vallier Ouest Québec

L’essor du quartier Saint-Sauveur se poursuit avec un diner qui se démarque par ses superbes plats réconfortants et son ambiance unique.

Les propriétaires du Diner Saint-Sauveur (Éric Lemay et Philippe Blouin en cuisine ainsi que Nicolas Tremblay au service) font connaissance il y a une douzaine d’années et forment la puissante équipe qui décide d’ouvrir ce restaurant aux empreintes québécoises et américaines en août 2018. La chanson « Emmenez-moi » de Charles Aznavour marque notre entrée dans ce restaurant sur une bien bonne note ! L’ambiance unique et festive se traduit tant par le service personnalisé et sympathique, que par la proximité de la cuisine à aire ouverte, ou par les couleurs rétro. Philippe Blouin est l’auteur du décor de cet espace intime comprenant un bar avec huit places assises et une salle à manger de 25 places où le « rose, menthe et quétaine » sont les éléments de sa ligne directrice, explique-t-il. D’ailleurs, la cuisine est ouverte jusqu’aux petites heures du matin ce qui plaît beaucoup aux oiseaux de nuit.

L’idée derrière le concept du diner repose sur la proximité avec les résidents du quartier ainsi que l’identité de celui-ci. Leur slogan « Si on a le stock, on l’fait ! » réfère au plaisir du client avant tout. Le recyclage alimentaire est un principe important pour les propriétaires et ils l’affichent en proposant une majorité de produits faits maison, un principe qui satisfait grandement nos papilles gustatives !

On retrouve au Diner Saint-Sauveur un bon nombre de classiques revisités tels que le pâté chinois (de la brisket de bœuf braisé dans son jus de cuisson avec romarin et ail confit, suivie de crème de maïs au foie gras, de fromage en grains et pommes de terre), les chick’n waffles (poulet saumuré pendant 72 heures dans du babeurre, confit au gras de canard puis panné à l’anglaise, une succulente gravy et servi avec une sauce érable et Sambal Oelek), puis le Mac’n’cheese (des pâtes Scooby Doo et une sauce Mornay avec de la tomme de Caveau) ne dérogent pas du menu. Certains items changent jusqu’à quatre fois par semaine selon l’inspiration du moment. Une grande variété « d’à-côtés » sont disponibles tels qu’une poutine bolognaise, des pickles frits, des oignons frits, etc. Et puis, une quinzaine d’extras sont disponibles pour agrémenter les plats : fromage bleu, poisson frit, lardons, jalapeños frits et plusieurs autres !

En ce qui concerne les boissons alcoolisées : trois choix de vin rouge, trois choix de vin blanc puis une sélection de bulles choisis par Philippe Blouin sont disponibles au verre, et ce, tous en importation privée ! Il n’y a pas de carte de cocktails, mais ils peuvent être préparés sur demande ; le Bloody Caesar avec pickles et jalapeños est exquis ! Quelques bières sont disponibles, en fût comme en bouteilles.

Bref, le Diner Saint-Sauveur est un endroit où l’on aime passer plusieurs heures, où la proximité avec l’équipe de travail est divertissante et où les délicieux plats réconfortants sauront vous conquérir !


Photographié par Photos Guillaume Tardieu-Tremblay



Du magazine