Chargement

Café Maman : déjeuner et lunch new-yorkais dans Griffintown

Publié le 13 août 2019

Après avoir conquis New York, le Café Maman s’invite maintenant à Griffintown. La charmante adresse est ouverte tôt le matin et accueille sa clientèle jusqu’en début de soirée, faisant de l’adresse une halte prisée pour de nombreuses occasions.

Le concept des cafés Maman a vu le jour en 2014 dans Soho, vibrant quartier de La Grosse Pomme. Le succès a mené à de nouveaux locaux dans la même ville (Brooklyn, Tribeca, et autres) et un autre à Toronto. Toutefois, ce n’est pas par hasard que les propriétaires Benjamin Sormonte et Elisa Marshall ont choisi Montréal pour inaugurer le 9e Café Maman : le couple d’origine canadienne s’est en effet rencontré à Montréal. Le Café Maman de Griffintown est donc une sorte de retour aux sources pour le duo qui a décidé de déménager ici pour y établir sa famille. Une amie de la famille, Sabrina Taddei, s’ajoute à l’équipe pour gérer la succursale montréalaise.

Le Café Maman est incontestablement new-yorkais ; le décor dans Griffintown est resté fidèle aux racines du projet. On y retrouve le même style bohème habilement calculé, la même ambiance apaisante. Murs de briques, tables de bois vieilli, présentoir d’un certain âge, mais aucunement démodé et plafond habité par de belles verdures suspendues, tout est marqué par une douce luminosité conférant au local un air provençal. De plus, une magnifique terrasse d’un beau bleu marin et encadré par de légères toiles blanches est installée sur la rue Notre-Dame. Si le terme “Instagrammable” ne s’est pas encore frayé un chemin dans les pages du dictionnaire, l’intérieur du Café Maman a tout pour forcer la main aux Robert et Larousse de ce monde.

Pour le nouveau café de Griffintown, l’équipe du Maman a décidé d’élargir son offre gourmande. Le résultat est un hybride entre café, pâtisserie et restaurant où l’on mange bien du petit-déjeuner au lunch, en passant par l’immanquable brunch. Le Maman propose une cuisine réconfortante s’inspirant des cafés nord-américains avec une touche de fraîcheur du Sud de la France. Au menu, on trouve des salades fraîches, des quiches, des sandwichs et des tartines. Au comptoir à l’avant, on présente de belles pâtisseries, dont le décadent biscuit aux pépites de chocolat aux noisettes, celui qu’une certaine Oprah Winfrey a inclus dans la liste de ses Favorite Things en 2017.

À boire, les cafés du Maman mettent en vedette Parlor Coffee, des torréfacteurs new-yorkais dont la distribution canadienne est exclusive aux Cafés Maman. De plus, la maison s’est dotée d’un bar complet : on y déguste d’agréables cocktails idéaux en fin d’après-midi.

Ouvert du déjeuner jusqu’au 5 à 7, le Café Maman a de quoi plaire à tout le monde ; un magnifique endroit qui reçoit chaleureusement !

J’aimerais proposer une amélioration à cet article