Ambiance : Animé

Entrées : 6-22$

Plats : 26-37$
Desserts : 8-9$

_

Situé dans le Vieux-Longueuil depuis octobre 2013, le Dur à Cuire est devenu un joueur majeur dans le monde des restaurants « Apportez votre vin » à Longueuil !

Dur à Cuire : le choix du nom a été logique pour le chef copropriétaire, Jérémie Marcille — c’est un nom accrocheur, facile à retenir et qui représente très bien l’attitude tout autant du restaurant que de la nourriture.

Au Dur à Cuire, on trouve une vingtaine de places en terrasse, et 80 en salle à manger (incluant un bar pour 10 personnes). La cuisine est à aire ouverte et joue un rôle capital dans l’ambiance vivante du restaurant — si vous souhaitez un endroit tranquille, où l’on s’entend bien parler, mieux vaut attendre d’autres suggestions! C’est le fait que la cuisine soit ouverte que préfère Jérémie du restaurant : « la cuisine ouverte me permet d’avoir un contact direct avec mes clients. Je participe à la soirée avec eux et j’adore l’énergie qui résulte de tout ça ». Le chef a d’abord travaillé à titre de cuisinier pour des restaurants comme La Fabrique et Les Héritiers, mais la majorité de son expérience vient de L’Épicier. Chef de cuisine pour Laurent Godbout, Jérémie y a aiguisé ses techniques et connaissances avant de se lancer dans la grande aventure du Dur à Cuire où nous sommes témoins, depuis presque 3 ans, du sérieux de son talent.

L’ambiance du Dur à Cuire est donc chaleureuse, vivante et peut tout aussi bien satisfaire les gens qui sont à la recherche d’une terrasse, d’une table en tête à tête ou bien d’une place au comptoir — endroit où vous serez aux premières loges pour observer l’action de la cuisine à aire ouverte.

Le restaurant offre une cuisine conviviale pour environ 45 à 50$ par personne incluant entrée et repas — merci pour l’invitation. Le menu est construit selon les saisons et Jérémie s’assure d’y donner le plus de diversité possible tout en gardant des intouchables pour les plus conservateurs. Les produits utilisés sont toujours frais et exploités à leur juste valeur ! Pour les plus gourmands, on vous conseille la croquette Reuben disponible en amuse-bouche; ces bouchées, inspirées par le fameux sandwich à la viande fumée et fromage suisse, confirment la recette gagnante de saveurs qui domine les delicatessen montréalais depuis la nuit des temps. Au niveau des entrées, on a un coup de coeur pour la salade de betteraves accompagnée de bananes séchées, pois sucrés et labneh, et pour le foie gras poêlé servi avec une tarte fine aux champignons et vieux cheddar. En plat principal, la paëlla du Dur à Cuire est sans aucun doute un incontournable — la tradition de la cuisson est mise de côté dans le but de mélanger un riz au safran à des moules, crevettes, saucisses, palourdes, calmars et légumes, et le tout ne vous apportera rien de plus que de la joie et du réconfort. Inutile de dire que le partage est de mise ici! Le ribsteak pour deux (1,2 kg) saura également satisfaire les carnivores, on le recommande fortement.

S’implanter dans le Vieux-Longueuil pour satisfaire les amoureux de la restauration qui habitent la Rive-Sud a été très apprécié des clients : les réservations sont nécessaires pour votre soirée du vendredi et du samedi, alors que le restaurant est à votre disponibilité du mardi au dimanche à partir de 17h30. Vous pouvez même y tenir un dîner d’affaires ou un lunch entre amis le jeudi et vendredi.

Décor et ambiance chaleureuse, nourriture délicieuse, surprenante et généreuse. Ne manque que votre bouteille de vin préférée et cet endroit deviendra rapidement dans vos préférées !

© photos Instagram Dur à Cuire


dur-a-cuire-restaurant-byob-rive-sud-montreal-4 dur-a-cuire-restaurant-byob-rive-sud-montreal-3 dur-a-cuire-restaurant-byob-rive-sud-montreal-2 dur-a-cuire-rive-sud-montreal-2 dur-a-cuire-rive-sud-montreal dur-a-cuire-rive-sud-montreal-3
Partagez

Article suivant

Et aussi …