Recette des biscuits chocolat-pinoli de Marc-Olivier Frappier de Vin Mon Lapin

biscuits Marc-Olivier Frappier Vin Mon Lapin

Après vous avoir fait découvrir les délicieuses Spaghetti Ubriachi de Janice Tienfenbach et le Martini au Gin du Henrietta, voici la recettes des biscuits chocolat-pinoli de Marc-Olivier Frappier de Vin Mon Lapin.

Biscuits chocolat-pinoli de Marc-Olivier Frappier

Ingrédients

  • 210g beurre non-salé température pièce
  • 230g cassonade tamisée
  • 110g sucre blanc
  • 1 oeuf + 1 jaune d’oeuf
  • 195g farine tout usage
  • 195g farine de seigle
  • 95g farine de sarrasin
  • 3g poudre à pâte
  • 5g bicarbonate de soude
  • 250g chocolat noir haché grossièrement
  • 75g noix de pin (ou autre noix)

Méthode

  1. Préchauffez le four à 375F
  2. Dans un bol mélangez les farines, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel dans un bol et réserver.
  3. Séparemment mélanger le beurre, la cassonade et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter les œufs et mélanger.
  4. Incorporer les ingrédients secs, le chocolat et les noix aux mélanges beurre-œufs-sucre.
  5. Laisser reposer quelques heures
  6. À l’aide d’une cuillère à crème glacée, bouler pâte sur une plaque à biscuit.
  7. Cuire au four pour environ 8-10 minutes. Le centre doit être encore mou.
  8. Refroidir à l’air libre et manger en regardant par la fenêtre en se demandant comment tout ça va se terminer.

Variation :

Petit conseil pratique du chef : « Cuire un peu moins c’est vraiment mieux qu’un peu plus ».

À vos tabliers ! 
Cette recette idéal pour partager en famille ou à déposer au pied de la porte de vos proches !

Parmi nos recettes, consultez également :
Martini au Gin du Henrietta : le cocktail le plus facile à préparer pendant la quarantaine
Spaghetti Ubriachi du Elena : recette des excellentes pâtes au vin de Janice Tiefenbach

Bon appétit !

Photographié par Marc-Olivier Frappier

Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».