Faire son marché et bien manger aussi au Marché Jean-Talon

Nanana - Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon Marché Jean-Talon

Un peu de pluie, beaucoup de soleil, des fleurs partout et des gens de bonne humeur aux terrasses des restaurants, des cafés, des bars et un peu partout en ville. Tout ça se trouve aussi au Marché Jean-Talon et on a voulu vous aider à vous restaurer lorsque vous vous rendez au cœur de La Petite Italie pour vous ravitailler.

Le Marché Jean-Talon est l’un des plus grands marchés d’Amérique du Nord et l’un des plus anciens marchés publics de Montréal; inauguré en 1933, il est, depuis cette date, constamment mis à jour afin de proposer ce qui se fait de mieux en matière de produits agroalimentaires frais et locaux.

À l’année longue, on peut se restaurer à divers endroits du Marché Jean-Talon mais au cours de l’été de petits kiosques sont installés dans la « Zone Restos », où ils proposent de délicieuses gourmandises, salées ou sucrées, qui rendront vos visites au marché encore plus agréables.

La zone restaurant du Marché Jean-Talon située dans sa partie nord, accueille les visiteurs de mai à octobre. Cette année, profitez d’une terrasse dotée de plusieurs places assises pour déguster vos plats et autres découvertes du Marché dans une ambiance détendue, que vous soyez seuls ou en groupe.

Voici donc quelques endroits que nous vous recommandons pour, tout au long de l’été, grignoter de bonnes, ou même très bonnes, choses. Les heures et journées d’ouverture variant d’une maison à une autre, nous vous recommandons de vérifier ceci à l’avance en appelant au 514 937-7754 (Marché Jean-Talon) ou en communiquant directement avec le commerçant concerné.

Tout d’abord, quatre petits-nouveaux…

Loumi
Le duo Mahmoud-Laabi s’est fait beaucoup d’ami.e.s avec son petit établissement sur le boulevard Saint-Laurent, section Mile-End, où ils travaillent le halloumi, ce fromage si prisé partout au Moyen-Orient. Ils s’en feront certainement de nouveaux au Loumi du Marché avec leurs sandwichs, leurs burgers et leurs salades.

Roxy Focaccia
Les résidents du quartier sont quasiment abonnés au Café San Gennaro pour ses pizzas “Al Taglio”, ses dolci et ses impeccables cafés sur la rue Saint-Zotique voisine. Mauro Covone gère là-bas, ici, au Marché, c’est sa sœur Roxanne, Roxy pour les intimes. Avec leur équipe d’enthousiastes, ils ont installé ce comptoir inspiré de la cuisine de rue italienne. La focaccia y est utilisée comme pain à sandwich permettant ainsi une délicieuse combinaison entre la base robuste et les savoureux ingrédients pouvant y être intégrés.

Nanana
Au 155 de la rue Jean-Talon Est, Nanana a ouvert un irrésistible “Magasin de desserts”, des pâtisseries aussi délicieuses que belles. À son comptoir du Marché Jean-Talon, vous aurez accès à une originale sélection de desserts glacés dans un décor aussi POP qu’à l’adresse mère et vous y serez accueillis avec autant d’enthousiasme.

Musubi
À ce tout nouveau comptoir de la zone resto, vous pourrez savourer de délicieux onigiris, ces sandwichs de riz japonais ultra-frais et ultra-gourmands entourés d’une feuille de nori. La maison propose également des matchas glacés ainsi que diverses autres douceurs japonaises, dont des brochettes de mochis.

…et cinq autres haltes gourmandes

Bouffe-moi
Bon, c’est sûr que le nom manque un peu de poésie (!), mais vous auriez tort de passer à côté de ce kiosque gourmand. À la fois végétarien et végétalien, Bouffe-moi ! est une idée originale de deux sœurs gourmandes. Leur menu, influencé par les récoltes et les gens d’ici, vous charmera avec ses créations uniques qu’elles appellent aliments-bonheur. À essayer, leur interprétation du pogo montréalais.

La Croqueteria
Avec un nom pareil, on s’attend à trouver ici des croquettes. En fait, ce sont plutôt des croquetas, comme celles que l’on dévore en Espagne. Toutes ces croquetas sont à base de béchamel, crémeuses à l’intérieur, croustillantes à l’extérieur, au jambon Serrano, à l’ail, au cheddar ou à base de ce que la saison a de meilleur à offrir. On peut aussi déguster à La Croqueteria du Marché des paellas, des sandwichs et des Gildas Vascas. Et puis, il y a un personnage spectaculaire qui prépare toutes ces choses délicieuses : le Chef Tigreton. Tout un spectacle !

Les filles Fattoush
Nous avons été enthousiasmés dès leur lancement par Les Filles Fattoush. C’est un projet de traiteur d’économie sociale qui offre une première expérience de travail à des femmes réfugiées syriennes en misant sur leur talent culinaire et leur désir de partage. Depuis quelques années, au kiosque des Filles Fattoush du marché Jean-Talon, on trouve donc de délicieux mezzes (plats à partager) pour emporter. Babbaghanouj, hoummous, mouhamara, kebbés, falafels, feuilles de vigne et autres spécialités syriennes sont du lot. Toutes ces gourmandises sont disponibles individuellement, mais un plateau dégustation contenant quatre spécialités est aussi disponible.

Palomar
Palomar est une poissonnerie et un restaurant nouvellement installés juste de l’autre côté de la Place du Marché-du-Nord. Vous y goûterez toutes sortes de tapas et de succulentes assiettes de poissons. Ouvert pour le brunch, le midi et en soirée, Palomar accueille sa clientèle en salle ou sur sa terrasse face au marché.

La crêperie du marché
On ne sait pas si on a gardé le meilleur pour la fin, mais les crêpes de cette maison ont quelque chose de spécial qui les rapprochent d’une gâterie. C’est en tout cas la plus ancienne maison de cette liste car, depuis presque 20 ans, cette crêperie bretonne — la seule 100 % sans gluten au Québec — offre des crêpes véganes et sans produits laitiers, garnies de légumes frais et de toutes sortes de délices. La maison vous accueille sur sa grande terrasse toute l’année, tous les jours de 8h30 à 17h30. Salées ou sucrées, les crêpes de la crêperie du marché portent toutes des noms (Ouessant, Quimper, Carnac, Saint-Brieuc) qui rappellent les origines du patron.

Photographié par Alison Slattery



Du magazine

Fleurimont: café, vins et sandwichs sur Rosemont

Du bon café, des bon sandwichs, du bon vin et des sourires à revendre, voilà en quelques mots ce qui vous attend chez Fleurimont, micro-café-caviste logé dans un tout petit local sur le boulevard Rosemont, entre les rues Saint-André et Boyer.