_

Les gens de Brossard sont choyés d’avoir accès à toutes sortes de restaurants typiques, qu’ils soient Vietnamiens, Thaïs ou Japonais ! La Maison Kam Fung est un exemple de restaurant authentique de la ville : l’établissement offre un réel voyage outre-mer tant à travers son expérience globale que dans ses assiettes.

Troisième génération à travailler au sein de l’entreprise familiale, Veronica Kwan est la propriétaire du restaurant Maison Kam Fung, vaste restaurant du boulevard Taschereau. « Mon grand-père a ouvert le restaurant en 1979 sur la rue Clark à Montréal », explique-t-elle avec fierté. Son père a pris possession du restaurant en 1994 et a déménagé en 2002, dans un local de la rue Saint-Urbain qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de Kim Fung. Depuis 2009, le restaurant Kam Fung est fièrement installé dans le complexe du Kim Phat à Brossard.

Le local a les allures d’une gigantesque salle de réception : 500 places assises. Et croyez-le ou non, il peut y avoir une file d’attente pour obtenir une place (!) Le restaurant est l’endroit idéal pour manger en groupe de six ou huit personnes. La déco est principalement constituée de dragons dorés et de velours rouge. Ce n’est pas l’endroit pour une petite ambiance calme et feutrée, mais plutôt un endroit où on va pour vivre une expérience hors du commun avec la nourriture!

Pour ce qui est de la nourriture… par où commencer? Le menu est le même depuis les débuts du restaurant Kam Fung. On vous conseille cependant d’y aller pour les dim sum, qui est en quelque sorte le brunch des Chinois. Les serveurs se promènent de table en table avec des chariots remplis de nourriture exquise et font découvrir des saveurs et textures que vous ne pourriez goûter uniquement dans les pays d’origine de madame Kwan. Le dim sum est offert 7 jours sur 7 tous les matins et le soir, le menu devient à la carte et les options n’y manquent pas non plus! Vous trouvez ici un très grand choix de dumplings vapeur ou frit, de pieds de poulet frits, de tripes, de congee (un gruau de riz garni d’un œuf de 100 ans), de tofu soyeux au sirop de gingembre, etc. Si vous êtes terrorisés par cette énumération, soyez sans crainte : il y a aussi des choix plus conventionnels comme des dumplings de porc, crevettes, des plats de poulet général Tao ou du pad thaï.

On vous conseille fortement le homard gingembre et le riz collant, les siu mai (dumplings vapeurs de porc et crevettes). Si vous êtes un adepte de pigeonneau, il y en a un sur le menu pour 20 $ — toute une aubaine! Ce n’est pas la seule aubaine disponible au restaurant : informez-vous sur les spéciaux du midi et du soir, vous pouvez facilement vous en tirer avec une moyenne de 10-15 $ par personne pour la nourriture. Beau, bon, et habituellement pas cher, c’est une offre qui plaît à beaucoup de gens!

Côté boissons, il y a une carte d’alcool où vous pourrez y trouver bières, cocktails, vins et sakés. Sans importation privée, le choix d’alcool est humble, mais efficace.

Chaque visite au Kam Fung est un voyage en soi et Veronica nous a répété plusieurs fois qu’elle est fière d’offrir un espace où les familles peuvent venir en grand groupe pour manger sans se ruiner et avoir une belle expérience culinaire. C’est sans contredit notre aspect préféré aussi! Le restaurant Kam Fung de Brossard est un voyage culinaire des plus agréables.

© Photos Alison Slattery — Instagram

 


maison-kam-fung-brossard-1 View More: http://cargocollective.pass.us/tastet2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastet2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastet2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastet2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastet2017
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: