• 2 j’aime

Théophile : chic bar à vin aux Promenades St-Bruno

Théophile Bar à vin - Salle à manger Théophile Bar à vin - Asperges au Louis d'Or Théophile Bar à vin - Carpacio de boeuf Théophile Bar à vin Théophile Bar à vin - Maquereau Théophile Bar à vin - Poulet diavolo Théophile Bar à vin Théophile Bar à vin - Pieuvre Théophile Bar à vin - Cocktails
  • Théophile Bar à vin

  • 530 Boulevard des Promenades Saint-Bruno-de-Montarville J3V 6A8
    (450) 482-4828
  • Lundi: Fermé
    Mardi: 11:30 AM – 2:30 PM, 4:00 – 11:00 PM
    Mercredi: 11:30 AM – 2:30 PM, 4:00 – 11:00 PM
    Jeudi: 11:30 AM – 2:30 PM, 4:00 – 11:00 PM
    Vendredi: 11:30 AM – 2:30 PM, 4:00 – 11:00 PM
    Samedi: 4:00 – 11:00 PM
    Dimanche: Fermé
    • Propriétaire(s) Lyne Simard, Pierre-Vincent Riverin Lemieux
    • Chef(s) Robin Filteau Boucher
    • Sommelier(s) Samuel Vachon
    • Mixologue Kevin Mercier
    • Date d’ouverture 2021-07-06
    • Accepte mastercard, visa, amex, cash, debit
    • 100 Places assises
    • Accepte les groupes
    • Est accessible
  • Restaurant Bar à vin

Un centre commercial sur la Rive-Sud est probablement le dernier endroit où l’on s’attend à trouver un bon restaurant où boire du bon vin. Mais c’est exactement ce que propose Théophile, un très joli bar à vin niché dans le CF Marché, la halle gourmande des Promenades St-Bruno.

D’emblée, le magnifique décor signé BlazyGérard détonne avec l’image préconçue d’un «restaurant de centre d’achat». Hauts plafonds, fenestration abondante, somptueux luminaires et banquettes recouvertes de cuir et de velours, on se croirait plutôt dans un chic restaurant du centre-ville – voire de New York. Et c’est exactement le look que souhaitaient recréer les deux propriétaires, Lyne Simard et Pierre-Vincent Riverin Lemieux, qui sont aussi derrière le restaurant Place Deschamps, à la Place des Arts, et le café et bistro Le Parva, à la Grande Bibliothèque de Montréal.

«On voulait apporter quelque chose de Montréal, mais sur la Rive-Sud», nous confie Lyne Simard, qui habite elle-même Saint-Bruno. L’offre de bars à vin n’y étant pas très développée, on ne peut que s’en réjouir!

La salle à manger compte une centaine de places, plus une soixantaine à l’extérieur sur la Terrasse du Marché, une place publique animée à l’entrée du CF Marché qui propose en été une foule d’activités pour petits et grands. Inaugurée en 2021, la halle gourmande rassemble sous un même toit restaurants, artisans locaux et boutiques gourmandes. Une très jolie destination épicurienne sur la Rive-Sud!

Cuisine évolutive

Aux commandes de la cuisine, on retrouve le chef Robin Filteau Boucher, qui roule sa bosse depuis un moment déjà: d’abord Chez Victoire avec son mentor Alexandre Gosselin, puis au défunt Laurea avec Hakim Chajar, avant de s’exiler à Bali pour ouvrir le Gypsy Kitchen+Bar, concept qu’il a ramené à Montréal et qui s’est transformé en Name’s On The Way… Saupoudrez deux participations à l’émission Les Chefs, sa feuille de route parle d’elle-même.

Chez Théophile, il propose une cuisine locale, évolutive et de saison. Les poissons et les fruits de mer sont sa spécialité, mais vous trouverez aussi des plats de viande et de légumes au menu.

Lors de notre passage, nous avons goûté les asperges au Louis d’Or – bien craquantes, elles se marient à merveille aux généreux copeaux de fromage – et le tartare de truite avec crème sûre et huile d’aneth, frais et délicieux. Pour le plat principal, nous avons bien aimé l’omble chevalier servi avec artichauts en barigoule et chips de topinambour, mais le clou du spectacle était sans contredit le plat de bucatini maison au homard: pâtes al dente, surmontées d’un demi-homard et nappées de beurre de homard et de bisque, c’était un pur délice. On n’a pu s’empêcher de terminer l’assiette, malgré nos abdomens déjà bien distendus.

Avis aux parents, notre critique en herbe de deux ans s’est aussi régalée: la cuisine propose un menu pour enfant qui varie tous les jours.

En fin de service, ne soyez pas surpris de voir le chef passer vous serrer la pince; Robin n’est pas du genre à rester caché en cuisine et est toujours à l’affût de commentaires constructifs des clients.

Un clin d’oeil à Saint-Bruno

En salle, Lyne Simard papillonne entre les tables avec son équipe pour s’assurer que tout le monde est bien reçu. Le service est amical et bien renseigné.

La carte du sommelier Samuel Vachon est pensée pour la clientèle et va du plus conventionnel au plus funky, selon vos envies. Une sélection changeante d’une quinzaine de crus offerts au verre permet aussi aux habitués de faire de belles découvertes.

Le bar élabore de très bons cocktails maison, dont les noms sont inspirés de l’histoire de Saint-Bruno-de-Montarville: 1845 (l’année de fondation de la ville), Mgr Gigi (Monseigneur Gilles-Gervais, curée de la paroisse de 1939 à 1969), Victorin (pour le père Marie Victorin, célèbre botaniste qui a donné son nom a un parc de la ville). D’ailleurs, le nom du restaurant est aussi un clin d’oeil à un personnage historique: Olivier-Théophile Bruneau, le dernier sieur de Montarville.

En toute occasion

Théophile se prête bien à toutes les occasions: un 5 à 7 sur la terrasse, un souper en famille ou en tête-à-tête ou simplement pour un verre entre amis. «C’est plus familial en début de soirée, mais l’ambiance devient plus festive après 20h», nous promet Lyne Simard. Le restaurant est également ouvert les midis du mardi au vendredi, parfait pour un lunch d’affaires ou pour une petite pause pendant une journée de shopping.

Si vous cherchez un bel endroit pour prendre un verre et bien manger sur la Rive-Sud, Théophile Bar à vin vous attend.

Santé!


Photographié par Théophile Bar à vin





Liste

L’art du « mixed takeout »

L'équipe de scientifiques a noté une corrélation directe entre les facultés cognitives d’un individu et sa familiarité avec le « mixed takeout ».

La symphonie de Jason DeJordy-Morris

Au restaurant Marcus, le chef exécutif Jason DeJordy-Morris dirige une brigade de 36 cuisiniers. Rencontre avec un chef d'orchestre qui n'a pas peur d'improviser.

Présenté par