• 3 j’aime

Café Chez l’Éditeur : pour la meilleure pause-café dans Griffintown

café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown café l'éditeur montreal villeray griffintown

Joindre l’utile à l’agréable ; c’est avec cette idée que Caroline Fortin a ouvert le petit café montréalais Chez l’Éditeur dans les bureaux des éditeurs Québec Amérique et Cardinal. Un an et demi plus tard, la formule est reprise par Élisabeth Roy, qui accueille les clients dans les quartiers de sa boîte de communication Roy et Turner dans Griffintown.

Au début, Chez l’Éditeur c’était la salle de lunch des employées de la maison d’édition. Elle était utilisée comme un lieu de rencontres culturelles, surtout littéraires, entre auteurs et éditeurs. Tranquillement, le local s’est ouvert vers le grand public et est rapidement devenu un endroit où étudiants, retraités et professionnels viennent profiter du calme de l’endroit, toujours dans le même contexte créatif des débuts. Les deux propriétaires ont remarqué qu’ils adoraient le caractère hétéroclite de la foule qui passait chez eux.

C’est le décor qui rend le Café Chez l’Éditeur si apaisant alors que le minimalisme semble être une idée qui charme autant les proprios que les clients. Hauts plafonds, murs blancs, de nombreuses plantes et larges bibliothèques créent un décor épuré propice à l’étude ou à la lecture. On aime particulièrement la douce luminosité qui domine le local et qui donne l’impression d’avoir atterri dans un somptueux loft contemporain qu’on aimerait appeler chez soi. Peut-être prémonitoire des cafés speakeasy, le local est caché au deuxième étage ; ou un brin d’intrigue se fond agréablement dans cette tranquillité tant recherchée.

En ce qui concerne les cafés, Chez l’Éditeur est une valeur sûre alors que tous les classiques y sont proposés. La maison fait présentement affaire avec le microtorréfacteur québécois Barista. À cette offre s’ajoutent des kombuchas, des jus frais pressés (mais pas de paille ici !) et un sympathique petit menu. La maison propose quotidiennement une soupe et trois sandwichs, en plus d’offrir des viennoiseries provenant de la boulangerie L’Amour du Pain, une des meilleurs en ville. On y retrouve même quelques desserts végans. Chez l’Éditeur prône la simplicité et privilégie la fraîcheur et la qualité des produits locaux.

Les Cafés Chez l’Éditeur sont le recueil idéal pour les Montréalais à la recherche de quiétude et de tranquillité, en plus de cacher un sympathique concept !

Bonne continuation !


Photographié par Alison Slattery



Du magazine

Découvrir le Village autrement 

Dans ce troisième et dernier épisode du balado La Plonge, qui parle du Village de Montréal, vous serez aujourd’hui invité à découvrir ce quartier sous un nouvel angle, avec Dan Pham, propriétaire de divers restaurants du secteur (Blossom, Red Tiger, Kamehameha) Nicole Schetter, propriétaire du café La Troisième Tasse, et Bertrand Exertier, photographe.

Présenté par