Chargement
Lunchs Ouverts le dimanche Ouverts le lundi Souper Économique Comptoir À Emporter C'est ouvert ! Kids friendly

Patate Mallette : casse-croûte incontournable de Beauharnois

Mis à jour le 8 mai 2021

La saison estivale est pour bien des Québécoises et Québécois l’occasion de partir à l’aventure sur les routes de la province. Et au Québec, tout bon road-trip implique forcément un arrêt dans l’un des nombreux casse-croûtes qui parsèment le territoire québécois. Chaque région a son où ses casse-croûtes emblématiques dont les spécialités locales font la fierté des habitants du coin. À Beauharnois, c’est Patate Mallette qui occupe cette place depuis 65 ans maintenant !

Le casse-croûte a vu le jour en 1956 et connaît un succès qui perdure à un point tel qu’il est aujourd’hui connu à travers toute la province. C’est aux grands-parents du propriétaire actuel, Alexandre Daneau, que l’on doit la mise sur pied de Patate Mallette : « Dans les deux ou trois premières années, l’histoire est un peu floue. Mes grands-parents Éliane et Marcel se promenaient. Ça a été itinérant pendant trois ans avant de s’installer ici au 41 rue Saint-Laurent ». Après avoir mené le bateau pendant 25 ans, ils ont passé le flambeau à leur fille, Maryse Mallette, la mère d’Alexandre, qui a continué à faire fleurir l’entreprise.

Alors qu’il menait sa carrière de comédien et n’avait jamais vraiment pensé reprendre la pataterie, Alexandre Daneau s’est senti interpellé lorsqu’un étranger a démontré son intérêt pour racheter la Patate Mallette : « Je ne pouvais pas me faire à l’idée que ça sorte de la famille ». Ça fait maintenant 15 ans qu’Alexandre est propriétaire et les clients sont toujours au rendez-vous (de 500 à 600 par jour, pour être plus précis). Chez Patate Mallette, tout est une question de continuité. Quand Marcel et Éliane ont ouvert la cantine, Patate Mallette était une roulotte de 8 pieds par 20 pieds tirée par un tracteur. C’est toujours la même roulotte qui attire les foules 65 ans plus tard, mais elle ne se déplace plus. Les clients sont servis à la fenêtre, sur le trottoir : « Alors que beaucoup de restos s’efforcent d’innover et de créer, nous on s’assure de perpétuer la tradition le plus fidèlement possible ».

Ce désir de respecter la tradition se traduit également dans le menu du casse-croûte. En raison de l’espace restreint dans la roulotte, un nombre limité d’items sont au menu : frites, hot dogs, hamburgers, rondelles d’oignons et poutines sont du nombre. La poutine jouit d’une solide réputation et bon nombre de personnalités connues ont déjà été photographiées en train de la savourer. Parmi les plats signatures de la maison trône la rondelle d’oignon, servie avec une sauce aux cerises. C’est la dent sucrée d’Éliane qui serait responsable de cet heureux agencement qui a fait de nombreux adeptes en Montérégie au point de devenir une tradition au fil du temps. Le pain-poutine est également une spécialité chez Patate Mallette. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une poutine servie dans un pain à hot-dog.

Patate Mallette est généralement ouvert d’avril à octobre, selon la température. On conseille d’y passer pour profiter d’une expérience casse-croûte vraiment satisfaisante. Déguster l’une de ses délicieuses poutines sur les berges du lac Saint-Louis est un excellent plan pour une petite halte routière gourmande.

© Photo Patate Mallette

J’aimerais proposer une amélioration à cet article