• 1 j’aime

MIA Café Club : café coloré de la crémerie Ca Lem

MIA Café Club : café coloré de la crémerie Ca Lem dans NDG

MIA Café Club – Depuis 2016, pendant l’été, la crémerie Ca Lem propose des crèmes glacées aux saveurs vietnamiennes dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce. Cette année, la crémerie se transforme en mignon petit café pendant l’hiver.

« L’été, notre mission est de rafraîchir les gens. Pendant l’hiver, c’est maintenant de les réchauffer, » nous explique Stéphanie Le, propriétaire. Dès l’ouverture de Ca Lem, l’adresse a été adoptée par les familles de NDG. Avec le MIA Café Club, Stéphanie s’adresse principalement aux étudiants fréquentant le campus Loyola de l’Université Concordia. En effet, les environs sont pauvres en cafés et en restos. Le nouveau comptoir offre donc des délices caféinés et des lunchs, à déguster sur place ou à emporter.

Comme elle l’a fait avec la crème glacée avant l’ouverture du Ca Lem, Stéphanie s’est intéressée au monde du café. C’est donc sans surprise que le MIA Café Club s’est tourné vers l’excellent torréfacteur vancouvérois 49th ParallelEn plus des cafés classiques, le nouveau petit café propose des boissons chaudes s’inspirant des saveurs populaires en été (en format glacé). On peut donc siroter un latte au taro, couleur mauve et goût de vanille, ainsi qu’au pandan, une herbe au parfum sucrée.

Côté assiettes, le MIA Café Club se concentre sur des repas rapides et frais. L’objectif est de proposer aux étudiants un comptoir où ils peuvent déguster rapidement de savoureuses options avant ou entre deux cours. On peut donc y déguster des soupes (dont une végétalienne), des toasts, des salades, des frites et des smoothie-bowls. Stéphanie raconte que le toast au gravlax de saumon et la salade de nouilles soba ont particulièrement la cote depuis l’ouverture. La maison offre aussi quelques viennoiseries, délicieux compagnons aux différents cafés.

La conversion temporaire de la crémerie en café a nécessité beaucoup de travail, surtout au niveau des cuisines. L’installation d’un nouveau comptoir style café s’est faite sans bouleverser la sympathique ambiance mise en place par le Ca LemLe local est toujours aussi coloré et éminemment instagrammable (néologisme obligé).

À noter que MIA Café Club n’offre ni wifi ni prise électrique. Ce n’est donc pas l’endroit idéal pour étudier.

Dans l’idéal, le café cohabiterait avec Ca Lem dès mai, mais tout dépend de la réponse des clients, affirme Stéphanie. De notre côté, on souhaite longue vie au MIA Café Club, une agréable adhésion aux environs du campus Loyola.

 

Du magazine