Ambiance : Calme

Entrées : 5,95$ à 17,95$

Plats : 25,95$ à 39,95$
Desserts : 9,95$ à 14,95$

_

Installé en plein cœur du Mile-End, le Margaux propose une cuisine gastronomique girondine vraiment généreuse. Trois délicieux « g » qui s’apprécient encore plus avec une bonne bouteille que l’on apporte soi-même.

Pour le couple de propriétaires Jérôme Chatenet et Corinne Cauhapé, l’expérience a commencé au début du millénaire sur la rue Villeneuve. Deux ans après l’inauguration, le duo met la clé dans la porte pour s’installer dans les Cantons de l’Est. Heureusement pour les fines bouches de la métropole, Jérôme et Corinne ne s’éternisent pas en Estrie et, en 2006, Le Margaux revoit le jour, cette fois-ci sur l’avenue du Parc dans le Mile-End. Aujourd’hui un des meilleurs restaurants apportez votre vin en ville, le Margaux ne s’est pas toujours prêté à cette formule. En effet, c’est en 2013 que Le Margaux prend la décision de prier ses convives de venir manger bouteille à la main.

Le nom Margaux vient des origines du chef propriétaire Jérôme, né en Gironde dans la commune qui donne son nom au restaurant. Le menu du Margaux est effectivement teinté des saveurs du Sud-Ouest de la France. Expatrié, le chef réussit à agréablement équilibrer les inspirations transatlantiques et locales. On trouve au menu une offre centrée sur de belles pièces de viande comme le magret de canard et la côte de veau. Au fil des ans, la maison s’est créé une clientèle fidèle en raison également de ses plats à base d’abats. L’adresse se retrouve d’ailleurs dans notre liste des meilleurs endroits où déguster des ris de veau. Le midi, la table d’hôte est de mise, alors que le soir une section à la carte s’ajoute. L’équipe en cuisine démontre une belle maîtrise des bases tout en les revisitant pour les mettre au goût du jour. Un travail qui se traduit par des plats soignés, tant en bouche que visuellement. Une simplicité qui engendre le bonheur.

L’intérieur du Margaux a été conçu par Jérôme et Corinne. L’objectif était de créer un espace neutre, simple et intemporel. En bon restaurant français classique, les tables sont recouvertes de nappes blanches. D’un côté du restaurant, l’ardoise affichant les plats du midi est apposée sur un mur de bois qui permet en plus d’étouffer le brouhaha de l’avenue du Parc. L’été, une terrasse d’une douzaine de sièges s’ajoute à la quarantaine à l’intérieur.

Le Margaux est une adresse invitante où les propriétaires œuvrent pour que toute la clientèle s’y sente à son aise. On s’y rend – avec une bonne bouteille – pour une multitude d’occasions ; conviviales le midi et rassembleuses le soir.

© Photos Alison Slattery — Instagram


le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end le margaux restaurant avv mile end
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: