Bistro Nolah: une institution à Dollard-des-Ormeaux

Bistro Nolah, niché au cœur de Dollard-des-Ormeaux, est le fruit du travail d’Isabelle Plourde, Christopher Eamer et Richard Taitt, trois partenaires passionnés par l’hospitalité et les saveurs vibrantes de la cuisine de la Nouvelle-Orléans. 

Richard Taitt, dont le parcours l’a conduit à travailler aux côtés de chefs renommés comme Joe Mercuri (Mercuri, Mercuri 109), puis au Willow Inn, où il sert en tant que chef exécutif et croise le chemin d’Isabelle et de Chris qui a fait ses classes notamment au Toqué. Inspiré par ses expériences et la riche palette de saveurs de la Nouvelle-Orléans, Richard nourrit la vision d’ouvrir un restaurant qui capture l’essence de la cuisine cajun et créole, imprégnée d’influences bistro. Leur rêve se concrétise en 2010 lorsque Bistro Nolah accueille ses premiers clients.

Les voyages réguliers de Richard à la Nouvelle-Orléans marquent le menu de saveurs authentiques, assurant une expérience gastronomique raffinée rappelant les rues animées de la Big Easy. Vous y retrouverez les classiques de la Louisiane comme le shrimp and grits, préparé avec des aliments de première qualité. Les grits (gruau) sont cuisinés avec de la crème et du mascarpone, ce qui rend le plat délicieusement onctueux. Ensuite, quelques spéciaux de type «bistrot», comme la cuisse de canard confit que nous avons particulièrement adoré. Cependant, une visite au Bistro Nolah n’est pas complète sans déguster leur gombo, un ragoût qui mélange les styles cajun et créole. Chaque bouchée reflète l’héritage culturel diversifié de la Nouvelle-Orléans. «On essaie d’amener les classiques de la Nouvelle-Orléans à un autre niveau avec des ingrédients de meilleure qualité, mais sans dénaturer les goûts uniques de cette cuisine», explique Richard. Gardez-vous de la place pour le dessert, car vous devez absolument goûter au pudding au pain, nappée d’une sauce au bourbon absolument décadente. 

Pour accompagner le repas, le restaurant propose une sélection de vins classiques ainsi que des cocktails emblématiques de la Nouvelle-Orléans. Nous vous conseillons vivement de savourer le Sazerac, un classique de la région. Les prix moyennement élevés sont justifiés par la générosité des portions ainsi que la qualité et la recherche des produits utilisés.

La salle à manger d’une cinquantaine de places est invitante et chaleureuse, avec ses murs bourgognes et son bar en pierres. L’été, on peut aussi manger sur la charmante terrasse. On note enfin l’accueil et le service impeccables.

Pour Richard, la Louisiane représente la fusion parfaite des techniques culinaires françaises et des saveurs soul des Caraïbes et de l’Afrique. «Ce n’est pas seulement une question de nourriture; c’est aussi la musique, la culture et l’hospitalité chaleureuse qui définissent la ville», souligne-t-il. Cette idylle avec La Nouvelle-Orléans transparaît dans tous les aspects du Bistro Nolah, des plats méticuleusement élaborés à l’atmosphère vibrante qui transporte les convives au cœur de la Louisiane. 

Bonne découverte!


Photographié par Alison Slattery





On en parle dans

Du magazine