Pizzaiolle Plateau : la pizzeria napolitaine de la rue Saint-Denis ferme ses portes définitivement

Mis à jour le 2 novembre 2020   |   Publié le 30 octobre 2020   |   765 partages

*Le contenu de cet article n’est plus valide. L’adresse a fermé ses portes.*

Installée dans un ancien diner américain, la Pizzaiolle Plateau propose de la pizza napolitaine dans une ambiance sympathique.

La première Pizzaiolle ouvre ses portes en 1981 à Outremont. Après une deuxième succursale sur la rue Crescent, le fondateur et propriétaire Daniel Noiseaux inaugure une troisième adresse dans un magnifique diner américain rétro en 1993. Presque trente ans plus tard, la Pizzaiolle rue Saint-Denis est devenue une institution du Plateau – Mont-Royal et, plus largement, de la pizza napolitaine montréalaise.

La pizzéria Pizzaiolle Plateau semble venir d’ailleurs et d’une autre époque. Effectivement, le diner qui abrite aujourd’hui une pizzéria est originaire de la région de Boston. Passionné par le design et l’architecture, Daniel a mandaté Richard Gutman du Musée Ford à Détroit de trouver une épave de diner datant de la période d’après guerre qu’il pourrait récupérer. En effet, durant les années 50 et 60, les diners étaient amovibles ; ils se commandaient à l’aide d’un catalogue. En 1993, Daniel se rend donc à Boston pour rapatrier l’authentique diner, maintenant installé sur le Plateau.

À ses débuts, la Pizzaiolle Plateau sert un menu inspiré par l’architecture du diner : déjeuners classiques, hamburgers-steaks et autres. Quelques années plus tard, l’adresse abandonne la réconfortante cuisine américaine pour un concept italien déjà prouvé dans les autres Pizzaiolle. Les pizzas et les pâtes fraîches font donc leur apparition dans le charmant établissement du Plateau. Précurseur de la pizza napolitaine à Montréal, la Pizzaiolle continue aujourd’hui dans la même veine tout en cherchant constamment à se remettre en question pour éviter de devenir désuète. La cheffe exécutive Ashley Thornton (Inferno, Fabrizia), assistée par la cheffe attitrée Sophie Pronovost, reste à l’affût des tendances – new-yorkaises et parisiennes – pour que l’offre du restaurant reste d’actualité.

Côté vin, la maison reste fidèle à son concept. On boit donc de bonnes bouteilles italiennes, majoritairement en importation privée, à prix raisonnable. On sert aussi quelques bières et cocktails classiques.

Sur la rue Saint-Denis, la Pizzaiolle – valeur sûre côté pizza – charme par son décor unique et fascinant.

© Photos Pizzaiolle

J’aimerais proposer une amélioration à cet article