Etna : aperitivo italo-espagnol dans Villeray

Mis à jour le 7 mars 2020   |   Publié le 6 mars 2020   |   465 partages

Etna, un sympathique bar à apéritif, a vu le jour dans Villeray en décembre dernier. Le mot d’ordre de la petite nouvelle buvette de quartier : convivialité.

Claudia Fancello et Sergio Conde ont tous les deux grandi dans des restaurants. Elle en Sardaigne, une petite île au sud de la Corse, lui à Malaga en Andalousie. Claudia a quitté la restauration pour la danse, alors que Sergio s’est dirigé vers la photographie. Maintenant dans la quarantaine, déménagés à Montréal et à leur tour parent d’un mignon garçon, le couple a décidé de revenir aux sources et d’ouvrir un restaurant qui célèbre la tradition méditerranéenne de l’aperitivo. Etna, c’est une ode à la richesse des terres siciliennes. C’est aussi comment ils auraient nommé leur enfant, si ça avait été une petite fille.

À boire, Etna fait honneur à la formule aperitivo. Claudia rassemble de très bonnes bouteilles venant d’un peu partout à travers le monde, mais toujours nature, biologiques et biodynamiques. La carte est relativement courte, mais permet à Claudia de mettre en place une belle rotation. De plus, presque tous les vins du Etna sont offerts au verre. Apéritif oblige, la maison offre aussi de délicieux negroni, spritz – réalisé avec un Etna bitter, ainsi que de doux vermouth. À déguster dès 16 h.

La cuisine du Etna est humble. Claudia travaille derrière le bar et prépare de petites assiettes sans aucune prétention où l’Italie rencontre délicieusement l’Espagne. Elle ne tente aucunement de réinventer la roue ; l’objectif est plutôt de remettre au goût du jour les petites bouchées traditionnellement servies dans les bars à apéritifs méditerranéens. On parle ici de belles conservas espagnoles, d’une délicieuse caponata (polenta inclue), de réconfortantes albondigas (boulettes de viande) et de l’incontournable tortilla andalouse. Le secret de Claudia et Sergio se trouve dans la qualité des produits qu’ils utilisent. Le pain vient de la boulangerie voisine Le Pain dans les voiles, le fromage de la famille Hamel du Marché Jean-Talon et les charcuteries sont l’œuvre d’Aliments Viens. Les propriétaires ont déjà hâte à l’été alors que les produits estivaux permettront de rafraîchir le menu. À noter qu’une terrasse d’une vingtaine de places s’installera sur l’avenue Henri-Julien.

Au coin de la rue Jarry Est et de l’avenue Henri-Julien, Etna a la lourde tâche de remplacer une bonbonnière. Les petites assiettes que l’on enfile sans compter et qui se transforment en souper et la qualité des vins proposés constituent un excellent départ. Chaleureux et sympathique, le service poursuit dans la même lignée. Dans un local minimaliste, Claudia et Sergio reçoivent comme à la maison : sans chichi et avec une belle authenticité.

Ouvert du jeudi au dimanche dès 16 h, le bar à apéritif Etna a tout pour être rapidement adopté par le quartier.

 

Le contenu de cette page doit être mis à jour