Ambiance : Conviviale

Plats : 11,99$ à 14,99$

À-côtés : 2,49$ à 4,49$
Bières : 4,99$ à 19,99$
Cocktails : 8,99$

_

Le Petit Vibe a ouvert ses portes au début du mois d’octobre dans Côte-des-Neiges. Le restaurant propose une cuisine hawaïenne et philippine qui va bien au-delà du poké.

Le Petit Vibe est avant tout, comme son nom l’indique, une atmosphère. Les copropriétaires Wilson Luu (Imadake Izakaya, Kampai), Ryan Oabel (Junior) et Chops (DJ Chops Wunda).

ont tous trois grandi dans le quartier. Plus jeunes, ils visitaient l’Église Saint-Kevin au coin de leur nouveau restaurant. Après avoir roulé leur bosse dans le milieu de la restauration et du divertissement montréalais, le trio est de retour au bercail pour montrer au quartier ce que la nouvelle génération peut apporter à la cuisine philippine. Les trois jeunes hommes ont été inspirés par des voyages à Hawaï et ils ont créé un espace convivial et avec une touche tropicale. « Les gens viennent ici pour la vibe, », résume Chops.

En cuisine, le chef Ryan Oabel propose une fusion hawaïenne et philippine. Le menu va plus loin que le classique poké hawaïen que la métropole connaît bien, tout en proposant une cuisine philippine au goût du jour. Au menu, on trouve des classiques hawaïens comme le loco moco (un œuf au plat déposé sur une boulette de steak haché) et le spam musubi. De son côté, la cuisine philippine est teintée par les saveurs du Japon et de l’Espagne. Or, on peut déguster au Petit Vibe un plat de poulet (ou de crevettes) frit au furikake et du ventre de porc croustillant (lechon kawali). L’endroit propose une cuisine savoureuse et rapide ; idéal pour les étudiants et les gens d’affaires du coin !

La fin de semaine, la maison prépare un brunch aux saveurs philippines, dont une assiette de poulet frit et gaufre offerte avec un beurre d’igname.

Le décor joue un grand rôle dans cette vibe si agréable du restaurant. À l’entrée, les clients sont accueillis par une planche de surf, très évocatrice de l’atmosphère de l’endroit.

Les murs sont partiellement recouverts de bambou, alors que les accents vert d’eau donnent l’impression d’être à proximité de la plage. Le local, construit sur le long, cache à l’arrière une salle à manger, alors que la partie avant du restaurant ressemble plus à un comptoir (où il est possible de se divertir en jouant à Mario Kart ou ou à Street Fighter). L’été, une petite terrasse est installée sur le chemin de la Côte-des-Neiges.

Les trois propriétaires sont tous des fans de basket. Il était donc important pour eux que Le Petit Vibe soit prêt à accueillir les amateurs les soirs de match. On parle ici de télévisions, mais aussi d’une carte des alcools. Encore en développement, cette dernière comporte bières, cocktails et sangrias (de quoi faire oublier le départ d’un certain Kawhi) !


Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges Le petit vibe cote des neiges
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: