Ambiance : Animé

Entrées : 4$

Plats : 7-13$
Desserts : 3$

_

Loydie’s Crescent – L’équipe du Lloydie’s ouvre une nouvelle succursale en plein centre-ville. Local différent, mais même plaisir caribéen avec, cette fois-ci, un permis d’alcool.

Après le succès de leur adresse du Mile End, Nathanial et Rem Tull, toujours accompagné de leur ami Julian Chemtov, débarquent rue Crescent. Le nouveau local est à proximité des universités Concordia et McGill, en plus d’être à deux pas du Musée des beaux-arts de Montréal. L’équipe trouvait que le quartier manquait d’adresse indépendante et montréalaise, le centre-ville semblant être le QG des chaînes grand public.

Si le nom Lloydie’s vous dit quelque chose, c’est probablement en raison de Lloyd Tull, le paternel de la famille. On doit en effet à Lloyd et à sa compagnie l’apparition sur le marché québécois au début des années 90 des « Jamaican Patty » et autres plats typiques de la cuisine des Caraïbes.

Aujourd’hui, les fils continuent de pousser le projet du père en ouvrant un deuxième comptoir-épicerie-take-out centré sur les saveurs caribéennes. Évidemment, les « Jamaican Patty » ont toujours une place de choix sur le menu du Lloydie’s Crescent. « Le plat le plus populaire est le poulet jerk, » note les propriétaires. Toutefois, leur favori est le plateau de « oxtail », (queue de bœuf). Ce dernier, ainsi que le poulet et le porc jerk, est aussi offert en version sandwich ou en poutine. Tout comme pour le Lloydie’s du Mile End, les recettes viennent des Caraïbes, « mais c’est aussi exactement ce que je mange chez moi, » raconte Nathanial. De plus, le tout reste très abordable !

La grande nouveauté de l’adresse du centre-ville est le permis de restaurant qui donne la possibilité de servir de l’alcool. Pour ce faire, les frères Tull et Julian ont conçu une offre d’alcool axée sur les cocktails à base de rhum. Le préféré de la maison, que les propriétaires recommandent à tous les indécis et curieux qui leur rendent visite, est le Bajan rhum punch. Tous les cocktails offerts proviennent des recettes du paternel. Pour célébrer leur nouveau bar à rhum, l’équipe du Lloydie’s Crescent organise un 5 à 9 avec des DJ tous les jeudis ! L’adresse se trouve d’ailleurs sur notre liste des meilleurs restaurants festifs et abordables. 

Pour ce qui est du décor, on retrouve la même équipe responsable du local du Mile End. Nathanial et Julian se sont entourés de Daniel Finkelstein de Make co, de l’équipe de l’Atelier.ad, ainsi que de leur ami Gustavo de Sweet Nothings. Ils ont dû adapter leur concept à un espace beaucoup plus grand, le local de la rue Crescent pouvant accueillir une quarantaine de personnes. Mission réussie ! Le nouveau restaurant, grâce à ses couleurs éclatées, est festif à souhait. Coup de cœur particulier pour le sofa plastifié !

Idéalement situé au centre-ville, le nouveau Lloydie’s Crescent illumine le paysage culinaire du quartier, souvent un peu terne.

© Photos Lloydie’s


lloydies cuisine caraibe crescent 12 lloydies cuisine caraibe crescent 5 lloydies cuisine caraibe crescent 7 lloydies cuisine caraibe crescent 3 lloydies cuisine caraibe crescent 4 lloydies cuisine caraibe crescent 6 lloydies cuisine caraibe crescent 9 lloydies cuisine caraibe crescent 10 lloydies cuisine caraibe crescent 11 lloydies cuisine caraibe crescent lloydies cuisine caraibe crescent 15 lloydies cuisine caraibe crescent 14 lloydies cuisine caraibe crescent 17 lloydies cuisine caraibe crescent 13 lloydies cuisine caraibe crescent 16 lloydies cuisine caraibe crescent 8 lloydies cuisine caraibe crescent 1
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: