Ambiance : Animé

Brunch : 12$ - 18$

Entrées : 13$ - 34$
Plats : 26$ - 30$
Desserts : 11$ - 14$

_

Au coin des rues Monkland et Oxford, on aperçoit à travers ses baies vitrées toute l’agitation du restaurant Hopkins. Passée son impressionnante porte de bois franc, on découvre la meilleure table du Village Monkland avec un menu travaillé avec soin et technique.

Le Hopkins ouvre ses portes en juin 2017, projet de la propriétaire Nicolina Servello. Originaire de NDG, la restauratrice souhaitait offrir au Village Monkland un endroit à la palette raffinée, où l’on viendrait déguster une cuisine de marché évoluant au gré des saisons et des produits.

À l’image de son menu, le décor du Hopkins est élégant et riche ; œuvre de simplicité travaillée. L’expérience liée au décor, conçu par la propriétaire Nicolina Servello, commence à la porte même de l’établissement. Celle-ci est composée d’une surface de bois, sur laquelle on tire le logo du restaurant pour y entrer. Le seuil franchi, on trouve un local d’une cinquantaine de places, organisé avec charme et équilibre. On travaille ici dans des tons lumineux de rose, blanc et gris, avec des accents de cuivre et d’or rose, qui viennent prendre vie en plein jour grâce à la lumière naturelle dont profite le restaurant et le soir grâce à l’éclairage intime des luminaires de la salle. Des revêtements de marbre ajoutent à l’esthétique de l’endroit, d’abondantes plantes lui donnent un air décontracté et un plafond miroir ajoute de la hauteur au restaurant. Le Hopkins est un des plus beaux restaurants de Montréal.

En cuisine,  l’équipe se laisse inspirer par les produits de nos marchés saisonniers. Si les produits viennent de chez nous, l’inspiration vient plutôt des côtes de la France ; le menu combine la vieille et la nouvelle France en des plats originaux et délicieux. Le restaurant offre un menu brunch et un menu dîner. L’équipe réinvente fréquemment leurs assiettes, entre trois et quatre fois par an au gré des saisons. Les pâtes du Hopkins sont une valeur sûre, parmi les meilleures pâtes de Montréal. Les assiettes de charcuteries du restaurant font également le bonheur des clients.

Côté boissons, c’est à Dan Lima que l’on doit la carte des vins et celle des cocktails du Hopkins. Celles-ci changent au même rythme que le menu, soit une fois par saison. Vous trouverez ici principalement des vins d’importation privée s’accordant parfaitement au menu. Les cocktails, frais et délicieux, sont constitués de classiques largement revus par l’imagination de Dan.

Le restaurant Hopkins amène une cuisine travaillée au Village Monkland, devenant la meilleure table de NDG. Restaurant gastronomique, l’endroit est parfait pour célébrer, se gâter ou simplement passer une très bonne soirée.

© Photos Le Hopkins

Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland Hopkins restaurant français Montréal Monkland
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: