Ambiance : Festive

Entrées : 5 - 25$

Plats : 16 - 79$
Desserts : 9 - 11$
Vins: 45$ +

_

Le restaurant Bremner a ouvert ses portes le 4 juillet 2011. Son copropriétaire, Chuck Hugues, est connu de tous ; il a fait plusieurs émissions de télé, lancé quelques livres et participe à de nombreux événements-collaborations des plus populaires. On aime beaucoup Chuck.

Suite au succès incontesté de son premier restaurant, Le Garde-Manger, le chef a ouvert un second restaurant avec ses associés Mike Bukacheski, Tim Rozon et Kyle Marshall.

Un peu à l’écart du cirque du Vieux-Montréal, le restaurant Bremner a suscité des avis mitigés à ses débuts. Cependant, depuis que la cuisine de l’établissement a été reprise par le talentueux chef Danny Smiles, ami de Hugues, le restaurant est rapidement devenu un incontournable de Montréal.

Le Bremner, c’est un restaurant qui charme pour plusieurs raisons.

Premièrement, l’atmosphère qui y règne est unique. Dans un sous-sol de la rue Saint-Paul Est, sans affichage ou signalisation quelconque, on entre dans un restaurant qui tout de suite est festif et accueillant. Le décor reste assez rustique, avec une touche d’humour et ses nombreuses chandelles rendent l’endroit intime. Il y a beaucoup de monde — tout le temps — et le système de son joue des classiques entraînants tout au long de la soirée. C’est vraiment une atmosphère charmante, qui invite à revenir, encore et encore.

Personnellement, comme partout ailleurs, on préfère l’expérience du Bremner au comptoir avec Danny, qui passe de temps en temps s’assurer que tout se passe pour le mieux. Rassurez-vous, pour les groupes ou ceux qui préfèrent la salle, les tables sont confortables et l’espace est douillet. On compte un peu plus d’une quarantaine de places en salle, dont une dizaine au bar et une vingtaine sur sa superbe terrasse, partiellement désignée par Zébulon Perron et bien cachée à l’arrière. Cette terrasse est un petit bijou de Montréal et elle se retrouve sur notre liste des plus belles terrasses de restaurants à Montréal.

Au menu du Bremner, on trouve une carte succincte, mais très bien faite. Quelques classiques — dont les cavatellis au cou d’agneau — et quelques plats du moment — dont le crabe des neiges, les crevettes ou le homard. Les plats sont d’influence italienne, avec une touche de Moyen-Orient et les ingrédients utilisés sont le plus local possible et les combinaisons de saveurs des plus créatives. Les portions assez généreuses et la qualité des ingrédients utilisés rendent de simples plats des plus savoureux. Il faut absolument prendre les fruits de mer et poissons si vous êtes fans, ceux-ci sont caractérisés ici par leur fraîcheur et la délicatesse de leur présentation. On aime également beaucoup les plats de pâtes inspirés de la cuisine des origines de Danny. En desserts, quelques options assez gourmandes, dont la classique pancake de la maison.

En ce qui concerne les vins, c’est le copropriétaire Mike qui s’occupe de la carte. Les vins sont pour la plupart en importation privée, allant de 45 $ à plus de 400 $. On trouve beaucoup de classiques, mais la carte présente également plusieurs nouveaux petits producteurs à découvrir.

On aime du restaurant Bremner l’atmosphère qui est à la fois intime et festive. On apprécie aussi beaucoup la qualité de chacune des assiettes et l’amabilité du service.

© photos Paul Labonté et Danny Smiles


Restaurant le Bremner Montreal Restaurant le Bremner Montreal restaurant-bremner-vieux-montreal-3 restaurant-bremner-vieux-montreal-1 restaurant-bremner-vieux-montreal-4 restaurant-bremner-vieux-montreal-6 restaurant-bremner-vieux-montreal-8 restaurant-bremner-vieux-montreal-9 restaurant-bremner-vieux-montreal-10 Restaurant le Bremner Montreal
Partagez

Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: