_

***ARTICLE OBSOLÈTE***
LE CONTENU DE CET ARTICLE N’EST PLUS VALIDE.
LE RESTAURANT A FERMÉ SES PORTES.

Le restaurant Le Pier 66 de l’Avenue Bernard a ouvert ses portes en mars 2016 et le petit restaurant de poissons et fruits de mer est plutôt charmeur.

En se promenant dans le coin, la copropriétaire, Jessie Lassonde (ex L’Autre Version) tombe sur cet espace À Louer et a un coup de cœur immédiat pour le local. Le copropriétaire Pierre Jean (ex L’Autre Version, la Coupole, Stromboli et Vallois) et Jessie créent alors le Pier 66.

Pier, c’est pour le père de Jessie, qui s’appelait Pierre et qui est décédé cette année (nos condoléances). « C’était notre rêve d’ouvrir quelque chose ensemble et 66, c’est l’âge qu’il avait lorsqu’il est décédé. Je l’ai ouvert un peu pour lui. » Pier, c’est aussi pour « peer« , soit un quai en anglais, et un peu pour « poissons et fruits de mer ».

Le petit restaurant  est un vent de fraîcheur pour la rue Bernard. Le Pier 66, c’est un concept assez simple : resto-boutique, comptoir-restaurant, appelez-le comme vous voulez, on peut entrer au Pier pour y déguster un repas des plus agréable, ou prendre une commande pour emporter de poissons fumés maison, huîtres, palourdes ou autres produits de la maison.

Au menu du restaurant, pensez à une courte carte pensée par le chef Antony Plante, qui met l’accent sur le poisson et les fruits de mer — bar rayé grillé, morue d’Islande, saumon I.P.E façon pastrami, pieuvre grillée, spaghetti d’encre de seiche et crevettes d’Argentine, Patate douce rôtie et halloumi grillé, pétoncles des Î-D-M et ris de veau croustillant ou agnelet au homard des Î-D-M. « On mange de la pêche locale, pas de l’Asie. » Des assiettes aux portions à partager assez généreuses, et toutes entre 14 et 22$ — ce qui est très abordable pour la qualité des assiettes et les portions présentées. En à côté, vous trouverez une assiette de sélection de poissons fumés maisons, plateau de coquillage, bâtonnets de poisson, thon albacore, éperlan frit, salade romaine au homard et salade niçoise au maquereau fumé disponibles pour emporter prochainement. Des assiettes délicates, goûteuses et bien exécutées. En desserts, c’est Stéphanie Lahaie (ex Accords) qui vous prépare quelques options sucrées : du lourd, du old school, du cochon et du très bon. À la fois réconfortant et décadent. Notez qu’une formule lunch à 20$ est disponible et que les brunchs de fin de semaine arrivent bientôt.

L’ambiance au restaurant le Pier 66 est à la fois décontractée et festive ; la petite salle d’une trentaine de places bourdonne de bonnes ondes et de conversations diverses. Les propriétaires ont eux-mêmes pensé la salle : « avec un aussi beau plancher et des moulures de la sorte au mur, c’était pas trop compliqué! » Le résultat est tout de même agréablement surprenant. Le décor de l’établissement est simple et élégant et son service chaleureux.

À boire, comptez quelques bouteilles de bulles, près d’une vingtaine de choix de blancs et de rouges, majoritairement d’importations privées et majoritairement entre 40 et 60$ — choisies avec minutie par Pierre Jean. Les vins au verre sont entre 8 et 12$.

Le Pier 66 est un restaurant accueillant et charmant, on y est bien reçu, y mange bien et pour un prix abordable: belle réussite.

© photo de bouffe Marc-André Lavergne   


restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-7 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-8 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-1 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-2 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-5 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard-6 restaurant-comptoir-le-pier-66-outremont-avenue-bernard
Partagez


Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: