_

Combien ce serait agréable, parfois, de pouvoir savourer un repas digne de restaurant sans avoir à « aller » au restaurant. Et combien ce serait agréable, parfois, de faire des recettes sans avoir à se taper toute la préparation. Judith Fetzer y a pensé. En Allemagne, dit-elle, un concept de pignon sur rue avec des « boîtes à ingrédients » pour des recettes exquises existe et fonctionne très bien. C’est simple, bon et amusant. Elle qui a travaillé pendant 10 ans dans le milieu de la restauration durant ses études en finances, a décidé qu’il faudrait un concept du genre à Montréal. Il y a trois ans donc, elle s’est associée à Thomas Dubrana, et ils ont créé Cook it. Suite à des mois acharnés de travail, la propriétaire a officiellement quitté son travail pour se lancer à fond dans son projet. La formule est simple, et vous allez aimer je crois.

Trois chefs — Nicolas Bramos, Vincent Courtois et Dan Quintal (pour l’instant) — conçoivent cinq menus par semaine. Les trois toques vous concoctent des recettes qui incluent de tout ; il y en a pour les amateurs de viande, pour ceux qui préfèrent le poisson, et même pour les végétariens. Ils vous préparent une fiche détaillée avec les instructions à suivre afin de réaliser votre festin.

Chaque ingrédient est calculé dans le but de réduire le gaspillage; les portions sont préparées afin de vous permettre de réaliser avec succès votre recette, sans avoir de surplus d’aliment. Le site est transactionnel et vous permet de passer votre commande jusqu’à 17 h la veille. L’équipe de Cook It vous offre également un service de livraison sur toute l’île de Montréal entre 13 h-16 h, au bureau ou à la maison, toujours dans le but de vous accommoder.

Fait intéressant pour vous ; chaque plat vous coûte 14 $ — taxes incluses. (On aime beaucoup. Comment arrivent-ils à faire de l’argent ?!) « Quand j’ai commencé à négocier avec des fournisseurs, je me suis rendu compte du prix bas impressionnant de presque tous les aliments. Mon food cost est très bas et je veux offrir à mes clients une expérience abordable et amusante » (on aime encore beaucoup). Vous devez par ailleurs commander un minimum de quatre portions à la fois ; deux menus d’amoureux ou quatre menus pour recevoir des amis. Total de 56 $ pour votre facture de quatre repas. « La fraîcheur est très importante pour nous. Nous travaillons avec des produits biologiques (le plus souvent possible), frais et locaux, emballés sous-vides, qui se conservent jusqu’à 4-5 jours dans le réfrigérateur. »

Autre fait intéressant pour vous, il y a quelques mois, ils avaient réalisé une première boîte à lunch : « En mettant nos ingrédients, on a réalisé qu’il y avait beaucoup trop de contenants, ça ne pouvait pas marcher. On a donc misé sur des emballages recyclables ! Notre boîte à lunch 100 % recyclable avec une protection thermique que Cascade nous a créée après trois mois de harcèlement (rires). Mais on est très contents du résultat ». Qui n’essaie rien n’a rien dit-on… Super initiative.

Finalement, en plus de vous procurer quatre repas de recettes intéressantes, de ne pas gaspiller, d’encourager une super start-up montréalaise, vous allez probablement cuisiner avec des ingrédients nouveaux, auxquels vous n’auriez pas nécessairement pensés… « La réaction des gens est tellement cool. On découvre des produits avec lesquels on n’est pas super habitués de cuisiner. À Montréal, il y a tellement de beaux produits, d’entrepreneurs, c’est très motivant. On a vraiment eu droit à un coup de main impressionnant de la part de tellement de gens. C’est un beau projet sur lequel on a investi tout ce qu’on pouvait ! »

On commandera donc une boîte à lunch cette semaine. Bonne chance à l’entreprise.

Écrit par Élise 


Cook-it Cook-it Cook-it Cook-it Cook-it Cook-it Cook-it
Partagez


Et aussi …

Article suivant

Et aussi et vice-versa: