_

vacherin

Même en France où manger semble constituer l’activité primordiale, trouver une bonne table hors des sentiers battus nécessite deux choses : un bon guide et des amis gourmands. J’ai trouvé une très bonne table au fin fond de la Charente-Maritime, dans le petit village de Breuillet très exactement, grâce à des amis remarquables qui vivent dans la région et qui sont aussi gourmands que désireux de partager leurs bonnes adresses.

1

Ileana Popea, architecte de la Royan voisine, a planté en pleine campagne charentaise un joli truc post moderne qui surprend le visiteur de passage, ensemble futuriste anguleux dans une nature toute en rondeurs. C’est la nouvelle maison d’Aurélie et Xavier Taffard, ce dernier maniant les casseroles avec suffisamment de talent pour que Michelin lui octroie un macaron et pour que les foules se pressent à sa table.

Assis dans cette salle dont les murs de verre donnent sur la campagne à perte de vue, on apprécie le soin que les propriétaires ont mis à choisir tous les éléments du décor, assiettes, couverts et verres compris.

On s’attend forcément à un feu d’artifices dans les assiettes. Qui viendra effectivement, plus haut et plus intense que dans nos attentes.

Pour réchauffer les cœurs, une lumineuse mise en bouche en trois temps.

2

En entrées, un saumon 44 degrés, pulpe d’artichaut, émulsion à la réglisse qui fait aimer le saumon plus que de raison ou un tourteau mayonnaise évocateur de Riopelle

3 saumon

4 tourteau

Ce midi-là, le chef proposait deux plats principaux : côte de cochon Ibaïnoa planchée aux langoustines et accompagnée de pommes de terre crémeuses, servies dans une élégante bolinette ou lieu jaune demi-sel, cuisiné à la feuille d’argent, concombres snackés, groseilles à maquereaux, condiment haricot vert.

cochon

lieu

Comme vous le voyez, les deux assiettes étaient belles. Vous dire combien elles étaient bonnes dépasse l’entendement.

Ayant passé notre tour pour le chariot de fromages et les mûres pochées, betterave confite, chocolat blanc, nous avons eu le bonheur de savourer ce cube de myrtilles, sorbet yaourt genièvre, opaline à l’anis vert et de rester babas devant ce vacherin revisité, olives, citron, glace à l’huile d’olive digne de figurer en haut de la liste des desserts inoubliables.

myrtilles

vacherin 2

sucre cassé

L’Aquarelle  — 71A, route du Montil
, 17920 Breuillet, France

 – 08 99 10 25 87 –www.laquarelle.net


Partagez

Article suivant

Et aussi …