Ambiance : Animée
_

Denise est un nouveau petit café resto qui a ouvert ses portes en novembre 2017 et qui amène un vent de fraîcheur dans le quartier Parc-Extension!

Denise est un projet imaginé par trois jeunes créatifs du monde du cinéma : Khoa Le (réalisateur), Ménaïc Raoul (productrice) et Mathieu Laverdière (directeur photo).

« Je cherchais des apparts dans le quartier, mais je ne trouvais jamais de café où m’asseoir et manger une petite bouchée. Parc-Extension, c’est un peu un no man’s land, mais hyper vibrant. On a trouvé le local un peu par hasard et ça a été très spontané. La concierge de l’établissement s’appelle Denise et on utilisait son nom pour discuter du projet. On trouvait ça plutôt comique de créer une cantine asiatique au nom de Denise, et ça se disait assez bien, » confit Khoa.

Denise café est un espèce de café bistro asiatique. « On est des newbies dans le milieu, alors on a réfléchi le restaurant comme un cadre au cinéma. La lumière, l’habitation de l’espace, comme on ferait dans notre domaine. » Le décor du petit espace de 28 places est un effort collectif — fait avec beaucoup d’amour de beaucoup d’amis qui ont travaillé ensemble à monter cette vision. Les proprios ont entre autres travaillé avec l’architecte Yann Deschesnes pour le gabarit, le design a été fait par les trois proprios en partenariat avec la firme FNY. Pour les lumières, c’est Mathieu Laverdière qui a travaillé avec Axel Cohen. « Denise est devenu un personnage, nous a permis de faire naître ce projet avec des visages différents. » L’identité visuelle et le branding du café-resto ont été pensés par la talentueuse Vanda Daftari.

En cuisine, c’est Sophie Véronneau — qui est passé au Réservoir, au H4C est au feu Sir Laurier. Elle a eu carte blanche et a développé un court menu abordable et savoureux avec les propriétaires. Pendant la journée, on trouve des cafés de chez Barista, chocolat chaud, café vietnamien, thés et tisanes et jus du jour. On peut aussi savourer un financier, biscuit ou carré végétalien dès l’ouverture. Au lunch (4,50-8 $), la maison propose une salade repas, une salade de choux, une soupe-repas et un des meilleurs banh mi de Montréal (ajoutez l’œuf !) Le soir, on trouve un peu plus d’une dizaine d’items, allant des dumplings aux currys et aux soupes. Les plats les plus populaires sont le porc caramélisé, les palourdes au curry et le Bò lá lôt (un grand plat de bœuf grillé en feuilles de bétel) (5-19 $). Pour la carte des vins, c’est Ménaïc et Khoa qui s’en occupent — on trouve une belle sélection commençant à 34 $ (!)

« Ce que je préfère de l’établissement c’est le lieu global; c’est un projet qui allume en général. Ça a été tout un défi de trouver comment on pourrait faire un lien entre le cinéma et la restauration. La plus belle récompense pour nous c’est lorsque les gens entrent et nous disent qu’il y a vraiment un mood, qu’on sent une direction entre la lumière de l’espace et la nourriture. On a respecté notre vision et on maintient un vibe précis : on en est fiers! » Nous, on a adoré l’ambiance relax et la cuisine savoureuse et abordable! Définitivement à essayer si vous êtes dans le coin!

© Photos Alison Slattery — Instagram


Partagez


Article suivant

Et aussi …