Ambiance : Calme

Entrées : 7-12$

Plats : 8-20$
Desserts : 1,50-10$

_

Ouvert depuis le 6 juillet 2017, le Café Bazin est le fruit de la collaboration entre les chefs reconnus Antonio Park et Bertrand Bazin. Son offre de délicieux classiques sucrés et salés de la gastronomie française est une superbe addition au quartier!

L’établissement rejoint les rangs des restaurants d’Antonio Park sur la rue Victoria, mais dans un tout autre style que ses prédécesseurs : « le Café Bazin se veut comme un bistro, un café, un endroit chaleureux où déjeuner et prendre le lunch. Ici, tout est fait maison. On sert de réels classiques français! »raconte Maxime, le gérant de l’établissement.

Le café nous accueille dans un décor chic et lumineux, conçu par la designer Amlyne Philipps (Kampaï Garden, Jatoba, Mayfair). On retrouve en salle 20 places assises et six en terrasse. On remarque rapidement au Café Bazin la convivialité du lieu : son aire ouverte avec la cuisine nous permet, peu importe où on s’assoit, de voir les pâtissiers au travail. C’était le souhait de Bertrand Bazin, le talentueux chef pâtissier, que ce côté humain et interactif prime dans son nouveau commerce : « Je veux que les gens voient ce qu’on fait, qu’ils aient le goût de manger! On enlève le « bling bling » qui n’est pas nécessaire à l’expérience et au plaisir afin de rendre plus abordable la pâtisserie. Je veux être plus ouvert, on n’a rien à cacher! », nous explique-t-il.

L’ouverture de ce bistro, qui est plutôt de type boutique que restaurant, est une toute nouvelle expérience pour Bertrand :« Ça faisait 4-5 ans que trottait dans ma tête cet endroit. J’avais envie de m’étaler dans l’offre aux clients, de regrouper plusieurs spécialités en une seule adresse », nous confie le copropriétaire. Et ces spécialités françaises, bien qu’elles soient des classiques, sont en constante évolution : « On évolue selon les saisons, la disponibilité des produits et selon la demande de notre clientèle». C’est aussi la spontanéité de Bertrand qui l’amène à constamment réinventer son menu de pâtisseries selon ses inspirations du moment.

Du côté salé, c’est le chef Takeshi Horinoue qui concocte de délicieux plats réconfortants (entre 7$ et 20$). Soigneusement exécutés, on retrouve sur ce menu les classiques vol-au-vent, ratatouille, gratin de chou-fleur, bœuf bourguignon avec pâtes fraîches ou le Paris Brest avec mousse de foie de volaille et foie gras, pour lequel on a réellement eu un coup de cœur! Servis le midi entre 11h30 et 14h30, on peut bien sûr accompagner ces plats salés d’un bon verre de vin. Du côté des douceurs, on retrouve une multitude de classiques exceptionnels (entre 1,50$ et 10$) comme la crème brûlée, le gâteau quatre-quarts, la crème caramel, etc. L’établissement sert aussi en matinée de succulentes viennoiseries et petits-déjeuners. À noter qu’on pourra bientôt simplement s’y rendre pour prendre un verre, puisque l’établissement obtiendra sous peu son permis de bar.

On aime le Café Bazin pour son ambiance conviviale et pour le service attentif qu’on y reçoit. On apprécie également beaucoup les petits délices classiques français exécutés avec brio!

© Photos Alison Slattery — Instagram


View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 View More: http://cargocollective.pass.us/tastetjune2017 Café Bazin Westmount Café Bazin Westmount Café Bazin
Partagez


Article suivant

Et aussi …