Francesco Ricasoli : 32e génération de vigneron

Francesco Ricasoli est un baron italien de 32e génération de vigneron (!) et c’est sa famille qui a inventé la formule originale du Chianti !

L’arbre généalogique de la famille permet de remonter à plus de 50 générations (!) Dès le 8e siècle, les Ricasoli auraient été connus comme étant des propriétaires terriens importants. L’arbre généalogique qui révèle une partie importante des informations de la famille est illustré dans une impression de 1584, qui est d’ailleurs une des premières de la région de Toscane.

Le nom Ricasoli est lié au vin depuis 1141, quand le Château di Brolio, tout près de Sienne, est passé aux mains de la famille. Ricasoli est ainsi la quatrième plus ancienne famille de producteurs de vins au monde et la plus vieille famille d’Italie. Le commerce du vin avec le Canada a été important pour eux dès les premières relations commerciales : la famille exporte en effet des vins au Canada depuis 1921.

L’histoire raconte que ce serait bien à la famille Ricasoli qu’on devrait le célèbre vin Chianti, plus précisément au Baron Bettino Ricasoli. Selon les informations partagées par la famille, Bettino était un politicien, un chercheur et un entrepreneur du milieu du vin et c’est lui qui aurait créé la recette d’assemblages originale des cépages du vin Chianti. Il a commencé ses recherches à Brolio, voulant créer un des meilleurs vins au monde et c’est après plus de 30 ans de recherche que le Baron a écrit une formule au Professeur Cesare Studiati de l’Université de Pise, lui proposant la formule du Chianti. Le célèbre vin a ainsi vu le jour en 1872, grâce aux Ricasoli et à son Baron visionnaire.

Selon Francesco Ricasoli, le 32e Baron Ricasoli, peu de vignobles de la région du Chianti Classico arrivent à produire des vins avec de la personnalité, qui sont différents les uns des autres, même s’ils sont tous produits dans la même région. En latin, cela s’appelle « genius loci » et aujourd’hui, on appelle ça les particularités du terroir. Les vins Ricasoli sont reconnus pour leur expression du goût du Terroir. Francesco raconte : « J’aime produire des vins qui incarnent un endroit. Quand on ferme les yeux, on imagine les Cyprès, les montagnes, le paysage. On sait exactement où on est ; l’indubitable style du terroir des vins de Brolio, » raconte qu’on a eu la chance de rencontrer.

Les vins Ricasoli sont faits avec amour, passion et patience raconte-t-il : « c’est un travail de finesse et de détails qu’il faut pour faire de très bons vins. Il y a une différence importante entre le Chianti et le Chianti Classico : c’est une méthode de production, une étiquette, une région remplie d’histoire. On utilise des techniques scientifiques, une viticulture de précision. La création du vin est dans l’interprétation des traditions et l’utilisation contemporaine des cépages : on tente de profiter du terroir au maximum — “Al passo con tempi” et de le rendre actuel. »

Ce qui est intéressant avec Francesco Ricasoli et sa famille, c’est cette passion du vin qui se transmet de génération en génération. Le père de Francesco a été un vigneron toute sa vie : de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à la période où il passe à son fils le contrôle de la maison. Francesco a d’abord été photographe autodidacte, avant de reprendre les affaires familiales avec la même passion du vin que ses ancêtres. La propriété Ricasoli s’étend maintenant sur plus de 1200 hectares au nord de Sienne et est le plus grand vigneron de Chianti Classico.

Francesco Ricasoli lance actuellement un nouveau Chianti Ricasoli 2015, un Chianti classico DOC, toujours de la région de Toscane, en Italie. Il est fait à 90 % de Sangiovese et 10 % de Canaiolo. Il passe six mois en barriques, plus une période additionnelle de 3 à 6 mois en bouteille. « J’aime son équilibre, sa buvabilité, ses tanins fins. Il possède une belle fraicheur, avec un peu de caractère. Il est jeune et agréable. Il est à son meilleur combiné à de la nourriture. On le met 5 minutes dans le frigo et on le sert en apéro ou à servir avec un plat pâtes, des sandwichs ou quelque chose de simple, c’est parfait. » En bouche, sa texture ample se termine dans une finale persistante. Et il est offert à 15,55 $ — une belle réussite tant au niveau du prix que du goût.

Francesco Ricasoli : 32e génération de vigneron

Dans les vins populaires de Francesco Ricasoli, on trouve également le Brolio Chianti Classico DOCG 2014, fait de 80 % Sangiovese et 10 % Cabernet et 10% Merlot. Il passer 12 mois en barriques, plus une période additionnelle de 6 mois en bouteille. Le vin de Toscane possède un nez assez puissant qui dégage des parfums de fruits cuits, de cerise confite, de réglisse et de violette. Le rouge possède une bonne acidité et pourvu de tannins fermes. En bouche, sa texture ample se termine dans une finale persistante.

On trouve également le Rocca Guicciarda Riserva 2014, fait de 80 % Sangiovese, 10 % Merlot, 10 % Cabernet-sauvignon qui est en élevage 15 mois en futs de chêne français. Sa texture est élégante et riche en saveur. Les arômes du Sangiovese prédominent avec des notes de fruits rouges et de violette mises en évidence par des notes grillées et délicates. Le vin est frais, parfumé et savoureux en bouche. Sa structure est belle et la finale est longue et persistante.

Finalement, on trouve aussi le Castello di Brolio 2013, Chianti Classico DOCG, Gran Selezione. Ce grand vin est fait de 90 % Sangiovese, 5 % Cabernet sauvignon, 5 % petit Verdot et est en élevage 21 mois en barriques et tonneaux de chêne français (20 % de fûts neufs). Sa robe rouge rappelle le rubis et son nez élégant exprime la complexité des arômes floraux et des fruits rouges mûrs ; la réglisse, la vanille et le chocolat. Le palais est plein et riche avec de la douceur et des tannins veloutés. Au nez il est persistant, c’est l’expression la plus authentique du terroir de « Brolio ».

Si les Ricasoli font du vin depuis des décennies, le 32e Baron s’émerveille encore du processus : « Dans le milieu du vin, j’aime que chaque année amène des défis différents. J’adore aussi travailler avec des gens passionnés et voir les visiteurs de Brolio devenir des ambassadeurs de notre vin. C’est toujours un honneur. Et le fait qu’on doit toujours s’améliorer et se réinventer rend l’expérience très stimulante. »

À la question « lequel de ses vins préfère-t-il », il répond spontanément : « C’est comme demander quel enfant on préfère : impossible. Je crois qu’il est impossible de choisir un vin préféré, ça dépend toujours de l’occasion ! À la fin, il n’y a que du bon et du mauvais vin. Nous on essaie d’en faire du très bon. » Francesco Ricasoli est un homme passionné et passionnant.

Pour découvrir plus de produits Ricasoli disponibles en SAQ, cliquez ici. Pour plus d’informations sur Ricasoli, cliquez ici, et pour en connaître plus sur l’Agence Vins Fins, cliquez ici.

Francesco Ricasoli : 32e génération de vigneron



You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

quatre + 14 =

  • Fiers partenaires