Le Falco : le superbe café caché du Mile-End — TASTET

Aujourd’hui, on vous présente Le Falco, trésor bien gardé du Mile-End où il fait bon de déguster des plats du Japon ainsi qu’un délicieux et unique café, que vous ne trouverez pas ailleurs dans la métropole! C’est aussi un des plus beaux cafés de Montréal selon nous !

Le Falco

Situé au 5605 Avenue de Gaspé, Le Falco a ouvert ses portes en 2004. Le Falco signifie faucon en latin, animal que les premiers propriétaires avaient aperçu dans le quartier à l’époque.

À l’origine, il s’agit du restaurant de Yuko Toda et de Frederik Fourment; c’est à eux que l’on doit au café son nom et son concept. Yuko et Frederik ont eu le café pendant quatre ans, avant d’être repris par Jérôme Mandel et Marie-Claude Dansereau en 2014. Depuis, le couple apporte au Falco leurs 20 ans d’expérience en restauration (ex du Balmoral). Côté salle, Le Falco rend justice à l’oiseau qui lui prête son nom : le faucon est un animal de proie reconnu pour son exceptionnelle vision qui lui permet de voir au loin. La disposition ramène à cette idée : rien ici ne vient encombrer la vue. L’endroit est aéré et commun; le grand espace ouvert aux airs industriels est rempli d’objets de toutes sortes. En entrant, vous arrivez face à un comptoir où vous pouvez choisir votre repas. Une  fois celui-ci obtenu, il suffit de s’asseoir et de déguster. Au fond du restaurant se trouve une section confort, avec de grands divans et de canevas rendant hommage au faucon et une superbe baie vitrée — c’est à celle-ci que le café doit sa superbe lumière! On trouve ici des gens travaillant, étudiant ou simplement passant du bon temps et appréciant leur repas. Le sentiment général est décontracté et chaleureux. Les proprios louent d’ailleurs l’espace du Falco sur les fins de semaine.

Il est aussi très agréable de voir l’action en cuisine. Celle-ci est entièrement ouverte et permet d’observer tout le processus. C’est la chef Naomi Nonaka, appuyée par Ayumi Harada, qui prépare les repas. Le menu est principalement japonais. En vedette, vous trouverez de délicieux onigiris — boules de riz fourré de différents ingrédients et couvert d’une tranche d’algue — et don/bol de riz et légume. Notez que la maison a des options végétariennes pour tous ses plats — les portions sont délicates. Sachez que la maison effectue la totalité de sa production le matin, ce qui garantit une fraîcheur dans les plats. Cela donne une quantité limitée sur les items; quand il n’y en a plus, il n’y en a plus. De cette façon, Le Falco s’assure de ne rien gaspiller; aucune nourriture ne sera perdue à la fin de la journée!

Pour les dents sucrées, Marie-Claude confectionne de délicieuses gâteries de ses propres recettes. Le fondant au chocolat et le biscuit gingembre chocolat — de vrais délices — vont très bien avec un petit café. D’ailleurs, le café du Falco est tout une expérience. On vous offre ici une boisson issue de la méthode siphon, seul de son genre à Montréal. Il s’agit pratiquement d’une science; les curieux pourront par ailleurs admirer tout le processus d’infusion par-dessus le comptoir. On obtient ainsi un café moins amer que l’espresso et riche en saveur de café, sans résidu ou matières grasses. On conseille le café simple plutôt que le café au lait. Pour les intéressés, Le Falco possède en salle des modèles de cafetière Siphon à vendre.

Ce qu’on aime de l’endroit, c’est qu’il s’agit carrément d’un petit trésor caché. Le Falco est un café original, classe, mais à la fois décontracté, qui offre à sa clientèle des items de qualité. Le Falco est ouvert sur jour de semaine entre 8 h et 5 h et jusqu’à 4 h les vendredis.

Le FalcoLe FalcoLe FalcoLe Falco



You Might Also Like

  • Fiers partenaires