Ambiance : Animé

Petits Plats : 3-8$

Plats : 6-16$

_

Le Butterblume a officiellement ouvert ses portes en juin 2016, au 5836 Boulevard Saint-Laurent, entre les rues Bernard et Rosemont. Avec un décor soigné, un personnel sympathique et des plats absolument savoureux, cette charmante adresse a amené un vent de fraîcheur à ce petit bout de rue.

Le Butterblume, c’est pour la fleur (le néon), la renoncule, bouton-d’or ou le buttercup en anglais — butterblume est le nom allemand.

Le Butterblume est un café-resto-boutique ouvert par Julie Romano (ex : Olive et Gourmando et Pâtisserie Rhubarbe) et Nadine Boudreau (ex : Pullman). À elles s’est joint le chef Jens Ruoff (ex Bouillon Bilk et Van Horne).

Café, parce que vous pouvez y acheter du café en grain ou prendre seulement un café. Leurs grains proviennent d’Hale Espresso à Toronto et sont un mélange entre l’italien et la nouvelle vague. Avec le café, vous trouverez quelques petites bouchées dont un cake à la tranche, biscuit, scone, beurre et confiture, muffin et gâteau du moment — ou évidemment le reste du menu.

Restaurant, parce que le Butterblume vous présente un menu succinct de petits items : soupe du jour, gaspacho à la courgette, salade repas, ravioli allemand “maultasche” (un de nos coups de cœur), tartine à l’avocat (un de leurs coups de cœur), pain bretzel aux œufs et gravlax, petite verte, fromage frais maison, légumes en trempette, cake au chou-fleur, boulette de viande “frikadelle” aux œufs de caille et pain au levain maison. Jens Ruoff prépare le menu du Butterblume. Sa cuisine est raffinée, sans être trop sophistiquée. Elle n’est pas snob, est accessible et presque tout y est fait maison. Tous les items dégustés à cette nouvelle petite adresse étaient d’une délicatesse et d’une subtilité agréablement surprenantes. Des assiettes simples et très bien faites.

Pour le matin, dès 8h, vous pouvez également y déguster un granola maison, muesli onctueux, yogourt maison ou pain au levain maison, avec beurre ou tartinade choco+noisette. Le restaurant offre le brunch le vendredi, samedi et dimanche. Une carte des vins est à venir.

Boutique parce que l’établissement vend des sacs, magazine, des objets de poterie et autres objets choisis méticuleusement par les propriétaires et en lien avec la bouffe, le vin ou le design. « En ce moment, on vend un cabas pour le vin de Mylène Pratt. Dès qu’on a notre permis d’alcool, on veut proposer une boîte apéro, avec des bouteilles pas trop chères. » Le Butterblume vendra aussi bientôt des fleurs sauvages du Québec où vous pourrez vous faire votre propre bouquet.

Le Butterblume présente un joli décor coquet créé par Nadine et Julie. Elles ont travaillé avec des amis pour le réaliser. L’espace est assez épuré, très ouvert et la lumière naturelle qui y entre en journée est superbe. Sans aller dans le scandinave et l’ultramoderne,  l’espace demeure épuré, mais l’ambiance chaleureuse.

« Les clients semblent vraiment aimer ça! Et à part le premier client, qui était mon chum, c’est tous des gens qu’on ne connaissait pas ! C’est tellement cool. » Nous on adore, on vous le conseille fortement !

Notez qu’à la porte d’à côté, on trouve le Comptoir Butterblume avec les délices de la maison pour emporter !



le-butterblume-restaurant-cafe-6 le-butterblume-restaurant-cafe-9 le-butterblume-restaurant-cafe-8 le-butterblume-restaurant-cafe-10 le-butterblume-restaurant-cafe-12 le-butterblume-restaurant-cafe-11 le-butterblume-restaurant-cafe-4 le-butterblume-restaurant-cafe-2 le-butterblume-restaurant-cafe-1 le-butterblume-restaurant-cafe-3
Partagez


Article suivant

Et aussi …