Moishes
3961 Boul St-Laurent
http://moishes.ca/fr/
(514) 845-3509
Lundi au mercredi: 17h30 - 23h
Jeudi au samedi: 17h30 - 00h00
Dimanche: 17h - 23h

Moishes Steakhouse : institution montréalaise

Moishes Steakhouse — Mis à jour en novembre 2017 

Le Moishes Steakhouse est une véritable institution de Montréal. Institution (n.f., latin institutio, -onisLe Petit Larousse dit : « Action d’instituer quelque chose ; norme ou pratique […] qui a valeur officielle ; organisme visant à les maintenir ; établissement ou structure où s’effectue un travail d’analyse institutionnelle. »

moishes-steakhouse-insitution-montreal-6

Le Moishes Steakhouse a ouvert ses portes il y a maintenant plus de 75 ans. Tel que mentionné dans l’article sur son propriétaire, le chic Leonard Lighter, c’est Monsieur Lighter-père qui, au départ, avait gagné le restaurant Moishes au jeu. « Le restaurant où se trouve Moishes s’appelait à l’époque le ‘Saffrin’s restaurant’. Mon père, Moishe Lighter travaillait pour le propriétaire ; c’était un joueur invétéré, un véritable gambler et le propriétaire du Saffrin’s l’était tout autant. En 1938, Moishe a parié le restaurant et l’a gagné (!). Il le renomme alors « The Romanian Paradise ». Durant la Deuxième Guerre mondiale, en raison de la position de la Roumanie dans le conflit, il renomme le restaurant à son nom : ‘Moishes’ et cela fonctionne très bien. »

Depuis toujours, Moishes célèbre le steak, lui donne une valeur officielle.

L’établissement est une institution montréalaise en grande partie grâce à sa longévité, mais aussi par la constance de la qualité de tout ce qui y servi et sa persistance à garder certaines formalités d’autrefois. Le restaurant met de l’avant la célébration du repas à l’ancienne : chaises confortables en cuir, nappes blanches, serviettes de tissu, rideaux aux textures riches, chandeliers. On entre ici et on est transportés dans le temps ; même si le local a été agrandi et refait en 1950, puis complètement revampé en 2011, le local garde un côté historique.

Ce qui distingue le Moishes des autres steakhouses est la qualité de son produit et de son service, qui respectent une certaine tradition. Au niveau du menu, le cœur ne change pas, puisque certains items font de la maison l’institution qu’elle est, mais certains éléments sont venus s’ajouter au fil du temps.

Le menu propose divers classiques inspirés de cuisine roumaine, un steakhouse avec une touche d’Europe centrale. On retrouve des entrées de carpaccio et de tartares,  des assiettes de fruits de mer, poissons ou autres. Côté viandes, la spécialité de la maison, vous trouverez bifteck de côte, faux-filet, bifteck de surlonge, filet mignon (avec et sans os), côtelettes de veau, côtelettes d’agneau, shish kebab mariné, poulet spécial Moishes, ris de bœuf grillés et autres. Vous avez également une section « lighter » avec un burger, des portions plus petites ou juniors. À cela, s’ajoutent quelques poissons et assiettes de légumes, beaucoup préparés comme des steaks.

En à-côtés, on trouve la célèbre pomme de terre Monte Carlo, des frites, des verenikas bouillis ou frits, crêpes aux pommes de terre, oignons frits, kanatzlach ou ris de bœuf grillé. Notre coup de cœur va au dry aged menu, la surlonge ou le prime filet mignon. Les côtelettes de veau et d’agneau sont aussi dans nos préférées, et en accompagnement on prend toujours la pomme de terre Monte Carlo.

Notez qu’afin de s’ajuster à une clientèle plus jeune, le restaurant a également préparé un menu après 21h, avec une entrée, un plat principal, café ou thé pour 25 $. Les dimanches soirs, le restaurant offre également un menu entrée, plat principal et dessert à 45 $.

Au niveau des vins, la carte est concoctée par Monsieur Lighter lui-même. « Au départ, notre carte ne bougeait pas beaucoup, mais les gens aiment de plus en plus découvrir des vins, on s’est donc ajustés et on change quelques éléments de la carte chaque semaine — « great wines, good value ». Le prix des bouteilles varie entre 45 et 22 000 $ (!) ; il y en a donc pour tous les goûts et pour tous les portefeuilles.

La qualité du Moishes vient aussi de l’amour qu’y accordent le propriétaire et toute l’équipe du restaurant. Malgré son succès, Leonard Lighter orchestre la valse de la salle et accueille les clients en soirée. Même après avoir dépassé les trois-quarts de siècle, Moishes se porte mieux que jamais ; en misant sur son riche héritage historique tout en gardant un côté innovateur et en maintenant constamment la qualité du service et du produit offert, l’endroit est devenue une réelle institution. 75 ans après son ouverture, Moishes sert plus de 500 clients par soir lors de soirées occupées (!).

La maison vaut vraiment la peine d’être visitée.

moishes-steakhouse-insitution-montreal-15
moishes-steakhouse-insitution-montreal-4 moishes-steakhouse-insitution-montreal-13





You Might Also Like


  • Fiers partenaires