Bete a pain Griffintown
195 Rue Young, Montréal
http://www.labeteapain.com/griffintown/
(514) 509-8937
Lundi: fermé
Mardi au vendredi: 7h - 19h
Samedi et dimanche: 8h - 18h

La Bête à Pain Griffintown : une boulangerie comme on les aime

La Bête à Pain Griffintown – Mis à jour en novembre 2017 

La Bête à Pain Griffintown : on l’attendait celle-ci! On vous a parlé de la Bête à Pain Ahuntsic, du restaurant le St-Urbain sur Fleury Ouest, et depuis mars 2016 vous pouvez profiter de la Bête à Pain Griffintown, la boulangerie des mêmes propriétaires.

La Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aime

La Bête à pain fait partie des boulangeries qu’on apprécie le plus en ville; elle fait aussi partie de notre liste des meilleurs croissants de Montréal. Comme sa consœur d’Ahuntsic, la Bête à pain de Griffintown est une boulangerie bio-restaurant-traiteur. L’établissement appartient à Marc-André Royal (ex l’Express, ex  club 357CBête à Pain AhuntsicRestaurant le St-Urbain). Marc-André fait les choses un peu toujours différemment, il sort souvent des sentiers battus. Après avoir ouvert sur Fleury Ouest, il ouvre maintenant sur la rue Young, un coin de rue peu ghetto, mais qui a son charme. « Depuis le 357 C je regardais avec envie ce quartier, mais dans le temps, c’était encore trop tôt. Avec le monde qu’il y a maintenant et tous les condos, j’espère que c’est le bon temps! » Avec lui s’associent François Chevalier, Chantal Gervais (Bête à Pain Ahuntsic, le St-Urbain) et Annick Dufresne (Bête à Pain AhuntsicRestaurant le St-Urbain) ; une équipe prometteuse qui a déjà prouvé son potentiel.

En entrant dans la boulangerie La Bête à Pain, vous admirez d’abord le jouet de Marc-André, un four Fringand splendide. La cuisine prend une place importante de l’espace ; « je voulais que les gens sentent qu’ils entrent dans ma cuisine, chez moi. » Et ça fonctionne. Avec seulement 28 places de chanceux, la Bête à Pain Griffintown a servi plus de 300 clients sa première journée (!) Le design de l’espace a été conçu par Louis Gagnon de l’agence Paprika et c’est très réussi ; l’espace possède à la base des fenêtres et une lumière naturelle sublime, mais l’utilisation de couleurs, de chaises et de carrelages de toute sorte ajoute un côté original et élégant.

À la Bête à Pain Griffintown, vous pouvez déguster un menu créé par Marc-André : des petits-déjeuners   dont un granola, brioche, tartine d’avocat ou de harengs fumés ou toast de votre choix sont disponibles (8h30 à 11h); des lunchs autour du « grain » comprenant des soupes, salades, tatakis, sandwiches (fontina tomates, mortadelle, poulet croustillant, jambon beurre ou saumon fumé) et des desserts sont disponibles le midi (11h à 14h) et vous pouvez savourer une viennoiserie (chocolatine, croissants, brioches, cannelées, chaussons ou biscuits) ou un pain avec café ou thé toute le journée. La maison offre également un petit comptoir d’items à emporter (soupes, charcuteries, fromages et quelques plats maisons) pratique pour les gens autour. Notez que le soir, Marc-André et un chef invité feront des pop-ups dans sa cuisine Steam pour 20 personnes seulement.

On aime ici la lumière et les couleurs de l’endroit, le service aimable des employés et des propriétaires et surtout, ce qu’on peut y manger. Cette addition était nécessaire pour le quartier ! L’adresse fait d’ailleurs partie des meilleurs restaurants de Griffintown.

© Photos Marc André Royal

La Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aimeLa Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aimeLa Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aimeLa Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aimeLa Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aimeLa Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aime La Bête à Pain Griffintown : un boulangerie comme on les aime





You Might Also Like


  • Fiers partenaires