_

Dave Arnold, mieux connu sous le nom de Mr Sign est l’homme qui peint à la main les devantures et signes de magasins et restaurants partout à travers la ville. Portrait d’un homme atypique et inspirant. © photo Ben Pobjoy / Dave Arnold par Anne et Rhodes Arnold

Originaire de Oakville en Ontario, Dave Arnold fait un passage à Montréal à l’été 2004 et tombe en amour avec la ville. Quelques mois plus tard, il déménage avec des amis dans un studio de la rue St-Antoine. « On avait tous nos lits au-dessus de notre bureau. On trouvait que Montréal était tellement cool, on n’avait juste pas prévu l’hiver. » Après le premier mois d’hiver, Dave se demande vraiment ce qu’il est venu faire ici. Un de ses amis lui demande s’il veut être un roadie pour son groupe en tournée; « I said hell yes!!! Please get me the fuck out of here. » Dave gagne juste assez d’argent pour payer sa portion du loyer et garder sa place dans le loft. Il fait des allers-retours constants entre Montréal et les villes de tournées; « je crois que ça m’a permis d’apprivoiser l’hiver. En fait je crois même que je suis le seul de la gang originale qui soit resté à Montréal… »

Lorsqu’il revient à Montréal, son loft est habité d’amis d’amis; plus de tête familière, et il cherche à retrouver l’espace. Il parle avec un de ses amis qui souhaite ouvrir une galerie d’art et les deux transforment l’espace en galerie d’art — l’Emporium. Il dort alors à une petite pièce adjacente au loft; « je vivais vraiment avec l’art! » Les deux amis s’occupent de la galerie pendant 2 ans et Dave se fait beaucoup de connexions dans le monde de l’art. Ils reçoivent des gens de Toronto, New York, la réponse à la galerie est incroyable. Dave s’intéresse à la peinture et décide un jour de faire un show lorsque la galerie est inoccupée; « toutes mes œuvres se sont vendues! Easiest money I have ever made» Dave reprend le processus et refait une exposition sur les Teenage nudes, des personnages de bande dessinées nus (il fait seulement sept peintures et avant de les avoir terminées, elles sont toutes vendues. Il refait une autre série cette année, contactez-le ici).

«De là est venue l’idée de Mr Sign. Comment faire pour commercialiser mon art» 

Dave Arnold cherche à peindre et faire de l’argent, mais en attendant de trouver, c’est la période des fêtes, et il se promène sur la rue Notre-Dame Ouest, entre dans chaque commerce et propose des pères-noël peints à la main pour les vitrines.

Il entre chez Joe Beef sans savoir où il est et demande à parler au gérant. « Là j’ai vu cet immense homme s’approcher de moi et il ne semblait vraiment pas vouloir de père-noël dans sa vitrine.

  • – Qu’est-ce que tu veux ?
  • – Je voulais savoir si vous désireriez un père noël peint à la main pour la période des fêtes dans votre vitrine… ?
  • – Non. Va-t-en.
  • (Je pars donc sur la pointe des pieds en espérant qu’il ne me fasse pas mal — I’m kidding…)
  • -Attends un peu, je cherche quelqu’un pour peindre à la main le signe de mon magasin sur la vitre. Tu sais faire ça?
  • – Pff, évidemment! Vous croyez que je ne fais que peindre des pères-noël?! Mon travail est de peindre des logos à la main des vitrines de magasins (je n’avais jamais fait ça).
  • -Super tu as la job si tu peux le faire.

Tout de suite je suis rentré à la maison et j’ai googlé pendant des heures quelles étaient les techniques de peintures de vitres. C’était ma chance et je ne voulais pas la manquer! Le signe de Joe Beef m’a pris des semaines à faire. Je voulais qu’il soit parfait. Les gars devaient me trouver perfectionniste, mais c’est juste parce que je n’en avais jamais fait! »

La première année de Dave Arnold en tant que Mr Sign est donc principalement axée sur la recherche de techniques pour peindre sur les vitres. Mr Sign existe maintenant depuis 6 ans. « C’est toujours très bizarre et unpredictable, mais maintenant c’est de plus en plus stable comme entreprise, je fais les signes et aussi beaucoup de contrats de design. Après plusieurs années à faire des signes, Mr Sign fait maintenant beaucoup de design. « Les clients se sont mis à demander des contrats de design automatiquement; c’est venu naturellement, je finissais par faire pas mal de logos de design, 70-80% des signes que j’ai fait, j’ai aussi fait le design. » Lorsqu’il a ses contrats de design, il choisit les techniques les plus appropriées pour rendre hommage au singe; néons, vinyle, laser art ou autre. « Ou évidemment ce qui est préférable pour moi c’est si le design est plus beau peint à la main! Je pense que je fais plus de design que de peinture maintenant. »

« C’est sûr que les gens pensent que quand tu fais quelque chose d’artistique c’est un rêve que tu réalises, mais c’est tout de même un job. Quand je suis seul pendant des heures à peindre une vitre au lieu d’être avec ma femme et mon enfant, je le fais pour payer les factures.

Dave Arnold a eu un impact sur plusieurs points de repère et entreprises que nous fréquentons quotidiennement. La popularité et la chance de Mr Sign viennent d’un mélange de son travail toujours exceptionnel, son grand talent, son histoire, son humour, sa personnalité et sa capacité d’adaptation. Par son travail acharné et sa dévotion, il a fait des clients satisfaits qui l’ont référé par bouche-à-oreille; et comme plusieurs autres aspects business, on croit pertinemment que les choses qui se propagent organiquement ont beaucoup plus de chance d’avoir un impact sur du long terme. Dave a maintenant fait plus de 100 entreprises à Montréal et aux alentours et ça continue — il fera prochainement un travail pour les Canadiens de Montréal (!)

« Parfois j’ai des potentiels clients qui me demandent pourquoi mes prix sont tellement plus chers qu’un autocollant qu’on appose sur une vitre. (silence) Je leur réponds toujours que s’ils ne comprennent pas la différence, ils ne devraient certainement pas faire affaire avec moi! »


Partagez


Article suivant

Et aussi …